Casablanca-Settat …7.048 têtes de cheptel destinées à l’abattage dont 6.448 têtes de bovins et 600 têtes d’ovins importés

0
74

La direction régionale de l’agriculture Casablanca-Settat a annoncé, samedi, l’importation d’un effectif global de de 7.048 têtes de cheptel destinées à l’abattage dont 6.448 têtes de bovins et 600 têtes d’ovins par 10 importateurs, de provenance de l’Espagne et de l’Amérique Latine.

Dans un communiqué, la direction a précisé qu’au cours du mois de mars 2023, un effectif total de 5.129 têtes a été importé dont 4.529 têtes de bovins et 600 têtes d’ovins contre 1.919 têtes de bovins importées au cours du mois de février 2023.

Selon la direction régionale de l’agriculture Casablanca-Settat, l’importation des veaux s’est déroulé dans de bonnes conditions tout en respectant les normes et les conditions sanitaires imposées par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), soulignant que cette opération permet la continuité de l’approvisionnement des marchés locaux en viande rouge bovine.

Dans ce sillage, le communiqué explique qu’afin d’encourager l’importation des bovins domestiques de races de production de viande dans le but d’assurer un approvisionnement normal du marché national en viande rouge et faire face à la hausse du prix de cette viande sur le marché, le gouvernement a décidé par décret n°2.23.47 du 27 janvier 2023 de suspendre jusqu’au 31 décembre 2023, les droits d’importation appliqués aux bovins domestiques de races de production de viande destinées à l’abattage.

Cette mesure gouvernementale vise à lever les difficultés rencontrées par les importateurs marocains et assurer l’approvisionnement du marché national en bovins destinés à l’abattage et d’assurer un approvisionnement normal en viande bovine au niveau des marchés locaux, ajoute-t-on de même source.

Il s’agit également de réduire et stabiliser le prix des viandes rouges sur le marché national, de faire face à toutes les formes de spéculation et d’intermédiaire dans la commercialisation des viandes rouges et de préserver le cheptel bovin, conclut le communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici