Bilan du Conseil des Ministres sous la Présidence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour le Projet de Loi de Finances 2024.

0
54

Sa Majesté le roi Mohammed VI que Dieu L’assiste a présidé jeudi le 19 Octobre 2023, un conseil des ministres au palais royal de Rabat, mettant l’accent sur les orientations générales du projet de loi de finances pour l’année 2024. L’ordre du jour de la réunion ne se limitait pas seulement à ce sujet, mais englobait également l’approbation d’un projet de loi et d’un projet de décret relatifs aux questions militaires, ainsi que la signature de trois accords internationaux importants. De plus, des nominations à des postes de haut niveau ont été examinées.

Au début de la réunion, la ministre de l’Économie et des Finances, Mme Nadia Fettah, a présenté une présentation détaillée des principales idées et orientations du projet de loi de finances pour l’année 2024, tout en mettant en lumière les défis auxquels le projet a dû faire face. 

La ministre a souligné que ce projet a été élaboré dans le contexte d’une baisse de l’activité économique mondiale, de tensions géopolitiques croissantes, de l’augmentation des prix de l’énergie et des pressions inflationnistes, ainsi que des conséquences dévastatrices du séisme qui a frappé le pays en septembre dernier. La ministre a également salué la réponse positive et efficace du Maroc sous la direction de Sa Majesté le roi Mohammed VI dans la gestion de cette catastrophe naturelle.

Le programme intégré et multidimensionnel a été mis en œuvre pour la reconstruction et la réhabilitation des zones sinistrées, impliquant environ 4,2 millions de citoyens, avec un budget estimé à 120 milliards de dirhams sur une période de cinq ans. Elle a ajouté que le projet de loi de finances vise à poursuivre les réformes déjà engagées et à mettre en œuvre les priorités énoncées dans le discours royal et le programme du gouvernement.

Dans le cadre des orientations générales du projet de loi de finances pour l’année 2024, des fondements solides pour l’État providence ont été consolidés grâce à des initiatives cruciales. Parmi ces initiatives, on trouve la mise en place des ateliers royaux pour la protection sociale, visant à renforcer la protection sociale de manière fondamentale. De plus, l’extension de l’assurance maladie obligatoire de base aux catégories défavorisées a été entreprise, améliorant ainsi le concept de soutien social et améliorant les conditions de vie de ces citoyens. De plus, il est prévu de progressivement déployer un soutien social direct à partir de la fin de cette année, en se basant sur le système de ciblage spécifique au registre social unifié. Sa Majesté le roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, dans son discours d’ouverture du Parlement, a souligné l’importance de ces mesures pour renforcer l’État providence et assurer la protection des citoyens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici