Assaut de Melillia : réseau de migration, humiliations en Algérie…des rescapés soudanais témoignent

0
157

Dans un témoignage poignant livré à nos confrères de « Le360 », des rescapés soudanais du drame de Melilia, où des centaines de migrants ont tenté d’en escalader la clotûre métallique, racontent leur périple de l’enfer du Soudan vers la Libye, puis l’Algérie et enfin le Maroc.

A l’unanimité, les migrants racontent que c’est en Algérie qu’ils ont subi les pires maltraitances et humiliations. « Les autorités algériennes organisent des rafles une fois par mois. Ils nous dépouillaient de notre argent, nos téléphones et même nos vêtements avant de nous refouler vers le Niger », raconte Mohamed Ismaïl Sabahelkheir Abdallah, l’un des rescapés.

« Avant l’assaut, nous n’étions pas tous d’accord sur le fait qu’il fallait attaquer. Mais certains avaient des armes et n’en ont fait qu’à leur tête ». « Les choses nous ont échappé. Il y a eu de grandes bousculades. Les malades et les plus faibles ont vite été écrasés sous le poids des autres. C’est aux autorités marocaines que l’on doit notre survie », explique-t-il.

« Si les forces de l’ordre marocaines n’étaient pas intervenues,  les choses auraient empiré », affirme pour sa part Yasin Younes Ibrahim Abdallah, un migrant soudanais rescapé.

Tous ont également exprimé leur gratitude et remerciements au personnel du centre hospitalier qui veille sur leur convalescence après l’accident.

2M

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici