Agriculture : le programme exceptionnel permettra une bonne préparation de la prochaine campagne

0
137

Le lancement du programme exceptionnel d’appui au secteur agricole permettra de bien préparer la prochaine campagne agricole ainsi que de soutenir les agriculteurs pour atténuer l’impact de la hausse des prix des intrants agricoles sur le coût de production, a affirmé mercredi, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki.

Le programme élaboré par le gouvernement en exécution des Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI et qui est doté d’une enveloppe financière de 10 milliards de dirhams (MMDH), vise également à atténuer l’impact du déficit hydrique sur l’activité agricole et les agriculteurs, a souligné M. Sadiki dans exposé présenté lors d’une réunion de la commission des secteurs productifs à la Chambre des Représentants.

Ce programme proactif de réduction des effets de la faiblesse des précipitations et de la conjoncture mondiale sur l’activité agricole, comprend notamment la protection du capital animal et végétal, en y consacrant des budgets respectifs de 5 MMDH et 4 MMDH.

Il prévoit également le renforcement de l’assise financière du Crédit Agricole du Maroc (CAM) de 1 MMDH, a ajouté M. Sadiki, notant qu’un accord-cadre y afférent a été signé avec les partenaires concernés, le 13 juin, sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

La protection du cheptel et le soutien aux filières de production, a-t-il détaillé, concernent les ovins, les caprins, les camelins et les volailles, assurant que l’orge subventionné sera fournie aux éleveurs au prix de vente de 2 dirhams/kg, pour un budget de 2,8 MMDH soit 18 millions de quintaux.

Et d’ajouter que les aliments composés subventionnés de l’élevage bovin seront fournis aux éleveurs au prix de 2,5 dirhams/kg, pour un budget de 1,1 MMDH, soit un volume estimé à 6 millions de quintaux.

Les aliments composés pour la volaille seront également subventionnés avec une enveloppe globale de 1,1 MMDH, soit 800.000 tonnes, selon les prix actuels du marché.

S’agissant du soutien aux filières végétales, le ministre a fait savoir que les subventions concernent les engrais azotés et potassiques, les semences de tomates, les pommes de terre et les oignons, au niveau national afin d’alléger les coûts élevés de la production. De même, les engrais solubles pour les tomates rondes, bénéficieront des subventions, pour un budget de 2,2 MMDH.

En outre, cet appui comprend le renforcement du système de protection contre la grêle dans les zones à haut risque à travers l’acquisition de groupes électrogènes résistants à la grêle, pour un budget de 100 millions de dirhams (MDH).

En ce qui concerne les mécanismes de mise en œuvre du programme, M. Sadiki a indiqué qu’un guichet ouvert sera installé dans les points de vente agréés par le ministère pour subventionner les fourrages simples et les engrais, alors que pour les aliments composés, une distribution ciblée à travers les coopératives a été adoptée.

Par ailleurs, la distribution ciblée sera basée sur une plate-forme électronique conçue selon les procédures du Fonds de développement agricole. Quant à la subvention des tomates rondes, des pommes de terre et des oignons, la procédure du Fonds de développement agricole sera adoptée, poursuit-il.

Et de conclure que ce programme exceptionnel s’inscrit dans la continuité du programme exceptionnel d’atténuation des effets du retard des précipitations (2021/2022), qui comprenait la distribution d’orge, l’approvisionnement en bétail et la gestion de la rareté de l’eau, la renforcement de la bonne santé du troupeau, l’irrigation complémentaire, ainsi que l’assurance multirisque climatique pour les céréales, les légumineuses et les cultures, en plus du programme de garantie multirisque pour les arbres fruitiers ayant bénéficié à 2.713 agriculteurs assurés.

MAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici