Accouchements par césarienne sans anesthésie : La souffrance des femmes enceintes à Gaza est indescriptible.

0
45

Dans le contexte continu des bombardements israéliens sur la bande de Gaza, notamment ciblant les hôpitaux, les femmes enceintes font face à des conditions tragiques indescriptibles, dans un environnement dépourvu de services de santé depuis le 7 octobre dernier.

L’organisation « Action Aid » a révélé, mardi, que les césariennes pratiquées sur les femmes dans les hôpitaux de la bande de Gaza sont effectuées sans anesthésie ni médicaments analgésiques.

Selon le rapport de cette organisation non gouvernementale, le personnel médical de l’hôpital Al-Awda, géré en partenariat avec l’organisation internationale « Action Aid », a réalisé 16 césariennes la semaine dernière, dans des conditions extrêmement difficiles. Malgré le manque d’approvisionnement vital tel que l’anesthésie, ils ont réussi à accoucher de 18 à 20 enfants chaque jour.

Riham Jafari, responsable de la communication et du plaidoyer à « Action Aid Palestine », a souligné que « des milliers de femmes à Gaza prennent des risques vitaux pour accoucher, subissant des césariennes et des interventions d’urgence sans stérilisation, anesthésie ni analgésiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici