Viandes rouges: de nouvelles mesures pour faire baisser les prix

0
98

Le gouvernement a décidé d’abandonner la taxe d’importation de bovins sur une proposition de la ministre de l’Economie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, afin de garantir une stabilité des prix de la viande rouge au Maroc après des épisodes de sécheresse accrue qui s’est répercutée sur le prix des aliments du bétail.

Le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a révélé que le gouvernement a discuté de la hausse des prix de la viande de manière approfondie, dans le but de d’examiner les possibilités légales pour assurer l’approvisionnement du marché national en viande rouge.

Ainsi, le Conseil de gouvernement, présidé par Aziz Akhannouch, a approuvé le projet de décret n° 2.23.47 modifiant le décret n° 2.22.818 publié le 22 Rabi`al-Awwal 1444 (19 octobre 2022) relatif à l’arrêt de la collecte de la taxe à l’importation imposée sur les vaches.

Baitas a expliqué que cette mesure a été prise pour assurer un approvisionnement normal en viande bovine sur le marché local, en raison de la sécheresse vécue par le pays qui a donné lieu à la hausse des prix des aliments du bétail et la hausse des prix sur les marchés internationaux.

« Le gouvernement annoncera dans les prochains jours (de nouvelles mesures) pour inciter les importateurs à répondre aux besoins du marché marocain en viande rouge et assurer la stabilité des prix », a ajouté le porte parole du gouvernement.

Avec agences

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici