Tomates : Pourquoi le Maroc a totalement perdu le marché russe ?

0
243

Ces dernières années le marché russe a totalement ignoré le Maroc sur le segment de la tomate.

La Russie a importé un volume de 425,93 millions de kilos de tomates en 2021, pourtant le Maroc est passé d’un volume de vente de 126,48 millions de kilos à la Russie en 2016 à seulement 181 000 kilos en 2021. Eclairage.

L’Azerbaïdjan est le premier fournisseur de tomates vers la Russie avec 138,26 millions de kilos, suivi de la Turquie avec 74,37 millions de kilos. En 2016 le Maroc exportait 126,48 millions de kilos de tomates à la Russie mais en 2021 le Maroc n’exporte quasiment plus rien à la Russie.
En effet la décroissance de la tomate marocaine en Russie a été folle avec -99,86% de 2016 à 2021, passant donc de 126,48 millions de kilos vendus en 2016 à seulement 181 000 kilos en 2021.

Pour expliquer cette disparition du marché russe, un professionnel nous explique d’abord que le Maroc a ciblé d’autres marchés plus rémunérateurs que la Russie comme la Grande Bretagne ou l’Union Européenne.

Ensuite, c’est aussi parce que plusieurs litiges ont opposé les exportateurs marocains aux importateurs russes, qui étaient très exigeants sur la qualité et avaient du mal à payer vu la dépréciation du rouble.

Mais la vraie raison de cette tendance baissière s’explique peut être davantage par la volonté russe de favoriser la production locale, et notamment la production de pays amis et ex membres de l’URSS, comme vous l’aurez compris, l’Azerbaïdjan par exemple.

En effet au delà d’acheter à des pays plus proches culturellement, la Russie a également dynamisé sa production locale de tomates à travers la mise en place de nombreuses serres agricoles lui permettant de produire massivement ces dernières années, et d’investir dans des projets de grande envergure comme ce complexe de serres de 100 hectares situé en Kabardino-Balkarie (KBR).

La guerre actuellement menée par la Russie en Ukraine pourrait encore redistribuer les cartes prochainement. A suivre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici