Revue de presse du Jeudi 17 Mars 2022

0
211

Le Congrès américain renouvelle l’assistance applicable au Sahara marocain, consacre la prééminence du plan d’autonomie (Al Ittihad Al Ichtiraki)

L’Economiste

L’Anapec, inefficace ?

« Le rôle de l’Anapec en matière de dynamisation du marché de travail reste limité», relève la Cour des comptes dans son dernier rapport. Sur les plus de 1,6 million de chercheurs d’emploi enregistrés à l’agence en 2019, seuls 14% étaient nouvellement inscrits. Cela signifie que chaque année d’importants stocks de chômeurs non insérés en emploi sont cumulés. L’Anapec reste, en outre, focalisée sur l’emploi qualifié. Ses programmes visent essentiellement des diplômés, notamment des primo-demandeurs. Parmi son stock d’inscrits en 2019, quelque 65% étaient des jeunes âgés de 20 à 35 ans, 18% des bacheliers, 27% des diplômés de la formation professionnelle et 22% des lauréats de l’enseignement supérieur. Uniquement 6,4% étaient des non-diplômés (généralement de la main-d’œuvre saisonnière agricole inscrite en réponse aux offres de placement à l’international). L’agence reconnaît son focus sur les diplômés, mais assure en même temps proposer ses services aux autres catégories.

Gasoil: Le prix de gros surpasse celui de la vente en détail!

C’est un fait historique: le prix de vente en gros du gasoil est devenu plus élevé qu’à la pompe. «Depuis le matin de ce mercredi, le prix proposé par les compagnies pétrolières aux transporteurs et industries est plus élevé qu’à la pompe. De mémoire de professionnel, je n’ai jamais acheté mon gasoil avec une si grande différence», affirme le dirigeant d’une grande entreprise de transport de marchandises. Le prix de vente des carburants a enregistré hier une forte hausse, passant à environ 11,90 DH TTC à la pompe selon les stations-service. Or, les transporteurs et les industriels qui disposent de leurs propres citernes de stockage et qui achètent d’habitude leur gasoil directement auprès des pétroliers paient avec une différence de 0,60 DH à 1 DH, par exemple, quel que soit le cours du carburant. Les transporteurs ainsi que les entreprises industrielles qui consomment de grosses quantités de gasoil constituent d’importants stocks de gasoil. Aujourd’hui, ce même gasoil est beaucoup plus cher qu’à la station-service.

Le rapport accompagnant la loi de finances américaine, promulguée mardi par le président Joe Biden, après son adoption la semaine dernière par le Congrès, renouvelle l’octroi par les Etats-Unis d’une assistance applicable au Sahara marocain. Le rapport accompagnant cette loi réaffirme aussi, de manière claire, la constance de la position de Washington en soutien au processus mené sous l’égide des Nations Unies en faveur d’une solution politique de compromis au différend régional autour du Sahara marocain. Il relève à cet effet l’importance de se conformer aux paramètres des résolutions du Conseil de sécurité qui consacrent la prééminence de l’initiative marocaine d’autonomie en tant que solution crédible, sérieuse et réaliste à ce conflit artificiel.

Al Alam

Signature d’un accord pour l’interconnexion du futur gazoduc reliant Tendrara au gazoduc Maghreb-Europe

Un accord a été signé entre Sound Energy et l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) pour l’interconnexion du futur gazoduc reliant Tendrara au gazoduc Maghreb-Europe (GME), apprend-on auprès de l’Office. En vertu de cet accord qui s’inscrit dans le cadre du développement du gisement de Tendrara, l’ONHYM, propriétaire et exploitant du gazoduc Maghreb-Europe, permettra le raccordement de la concession de production de Tendrara au GME, via un nouveau gazoduc qui sera construit sur 120 km, précise-t-on de même source. Un protocole d’accord relatif à la vente du gaz naturel issu de la concession Tendrara avait été signé, en octobre 2019, entre l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) et la société Sound Energy Morroco East Limited.

Le gouvernement continue de jeter les bases de l’État social

Dans une nouvelle démarche visant à renforcer les règles de l’État social, en application du choix stratégique fixé, le gouvernement a continué à s’ouvrir à de nouveaux horizons en lançant un programme innovant, « Forsa », destiné aux jeunes porteurs de projets qui veulent développer leurs capacités, améliorer leur situation et participer activement au développement durable global. Ce programme ambitieux s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des hautes instructions royales visant à encourager l’investissement et l’emploi des jeunes. Le programme Forsa, qui est l’un des programmes sociaux les plus puissants, accompagne un autre programme, intitulé Awrach, lancé par le gouvernement au profit du monde rural.

Rissalat Al Oumma

Ministre de la santé : Tous les plans régionaux de l’offre de soins préparés par les Directions régionales de la santé

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait Taleb, a affirmé que tous les plans régionaux de l’offre de soins ont été préparés par les Directions régionales de la santé, à l’exception de deux plans qui n’ont pas été présentés devant les commissions régionales de l’offre de soins, dont la tenue relève des compétences de son chef, qui est le wali de la région. Dans sa réponse aux observations relevées dans le rapport de la Cour des Comptes qui vient d’être publié au Bulletin officiel, Ait Taleb a ajouté que le fait que deux observatoires régionaux de la santé peuvent établir des rapports régionaux ne signifie absolument pas que le reste des observatoires ne fonctionnent pas, mais plutôt ils fonctionnent et accomplissent leurs tâches relatives à la collecte de données et au suivi des indicateurs de santé au niveau régional.

ONU: Le Maroc élu par acclamation à la Commission pour le Droit commercial international

Le Maroc a été élu à l’unanimité des 193 Etats membres de l’ONU, à la Commission des Nations Unies pour le Droit commercial international (CNUDCI) pour un mandat de six ans (2022-2027), lors des élections qui se sont déroulées à l’Assemblée générale de l’ONU, à New York. Cette élection constitue la consécration des efforts du Royaume au sein des foras diplomatiques et juridiques, notamment dans le domaine du droit commercial international, qui s’inscrivent dans le cadre de la vision et des diverses réformes engagées par le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI. L’élection du Maroc est une marque de confiance de la communauté internationale en la pertinence de son action dans le renforcement du cadre juridique du commerce international en tant que levier du développement durable, ainsi qu’en l’étendue de l’expertise du Royaume dans ce domaine. Elle met également en évidence la crédibilité des réformes législatives menées par le Maroc dans les domaines du commerce et de l’investissement international, qui en font l’une des économies les plus ouvertes sur le continent africain.

Maroc le Jour

Maroc-Emirats: renforcer la coopération parlementaire

Le président de la Chambre des conseillers, Naam Miyara, et le président du Conseil national fédéral des Émirats arabes unis, Saqr Ghobash, ont eu, à Abu Dhabi, des entretiens axés sur les perspectives du renforcement de la coopération parlementaire. Lors de cette entrevue, les deux parties ont exprimé leur attachement à l’échange des expériences entre les deux pays en matière parlementaire, ainsi qu’au renforcement des liens de coopération et du dialogue fructueux entre les deux institutions en vue d’unifier les visions stratégiques visant à atteindre le développement durable et promouvoir la paix, la stabilité et la coexistence aux niveaux régional et international. Dans une déclaration à la MAP, Miyara a souligné que cette rencontre s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations bilatérales et de la détermination commune de consolider la coopération et la hisser au niveau voulu par SM le Roi Mohammed VI, Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, Président des Emirats Arabes Unis, et Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, Prince héritier d’Abu Dhabi, Commandant suprême adjoint des forces armées des Émirats arabes unis.

Ministre de la Solidarité à l’ONU: “Les droits des femmes, une « priorité nationale »

Sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, le Maroc érige en “priorité nationale” la promotion et la protection des droits des femmes, a affirmé à New York, la ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, Aawatif Hayar. En droite ligne des Hautes orientations royales, les gouvernements successifs ont mis en place des politiques et des programmes axés sur la promotion de la condition des femmes dans tous les domaines, a souligné la ministre lors d’un débat général tenu dans le cadre de la 66è session de la Commission de la condition de la femme des Nations unies (CSW66). Ces programmes visent à consacrer l’égalité des genres et à garantir l’accès à la protection sociale et aux opportunités de développement durable pour l’ensemble des Marocains tout en accordant une importance particulière aux femmes en situation de précarité, notamment dans le monde rural, a-t-elle indiqué.

Bayane Al Yaoum

La 19è édition du Festival international du Film de Marrakech du 11 au 19 novembre

La 19è édition du Festival international du Film de Marrakech fait son retour dans la ville ocre du 11 au 19 novembre 2022, après deux années de report consécutives en raison de la pandémie, ont annoncé les organisateurs. Le rendez-vous est donc donné aux professionnels et aux cinéphiles du monde entier du 11 au 19 novembre 2022 pour la 19e édition du festival, a indiqué, dans un communiqué, la Fondation du Festival International du Film de Marrakech. Ainsi, après un report de « deux années consécutives, en raison de la pandémie actuelle, la prochaine édition du festival se tiendra suivant un format tenant compte de l’évolution de la situation sanitaire au Maroc et dans le monde », ajoute-on.

Libération

Omar Hilale: Le Maroc résolument engagé pour la tolérance et la culture de la paix

Conformément aux Hautes orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, le Maroc réaffirme son engagement « indéfectible » en faveur de la promotion des valeurs du respect mutuel, de la tolérance, de la coexistence, de l’acceptation de l’autre et de la culture de paix, qui soit fondée sur le respect et la promotion des droits de l’Homme, a souligné à New York, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale. Hilale s’exprimait à l’occasion de l’adoption par consensus par l’Assemblée Générale de l’ONU d’une résolution présentée par l’Organisation de Coopération Islamique (OCI) sous l’intitulé: « Journée internationale de lutte contre l’Islamophobie”. Cette résolution reflète l’attachement de la communauté internationale à contrer toutes les formes et dimensions d’Islamophobie et à agir en faveur de la culture de la paix, a-t-il souligné.

La situation épidémiologique au Maroc est « sous contrôle », selon le Ministère de la Santé

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a souligné la nécessité du maintien de la stabilité de la situation épidémiologique au Maroc qui demeure «  »sous contrôle » sur l’ensemble du territoire national, à la lumière d’une augmentation hebdomadaire des infections au Covid-19 au plan mondial pour la première fois depuis cinq semaines. « La propagation du nouveau coronavirus demeure faible dans toutes les régions du Royaume, où une baisse considérable des infections a été enregistrée pour la septième semaine consécutive », a-t-on affirmé dans le bilan bimensuel de la situation épidémique (28 février/14 mars 2022), présenté par le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique, Mouad Mrabet. Au total 450 nouveaux cas ont été enregistrés la semaine dernière, soit une baisse de 40% par rapport à la semaine d’avant, a indiqué le même responsable.

Assahra Al Maghribia

Aéronautique: AD Industries inaugure une nouvelle usine à Casablanca

Le Groupe AD Industries a inauguré à Casablanca, son deuxième site industriel au Maroc, spécialisé dans les activités de production de pièces métalliques aéronautiques. Situé dans la zone franche de Midparc, ce site, d’une superficie de 5.000 m2, est spécialisé dans les activités de chaudronnerie avec des moyens de découpe, de formage, pliage et de soudure de haute technologie. Il est la seule structure à réaliser du poinçonnage dans l’industrie aéronautique marocaine et dispose également d’un laser 5 axes de dernière génération unique au Maroc. Le site inclut également les activités d’usinage, fraisage, tournage, rectification sur des moyens numériques et conventionnels et les activités d’assemblage à travers une ligne dédiée permettant l’intégration des pièces fabriquées dans des ensembles complexes.

Aujourd’hui Le Maroc

Grève des cadres AREF : Les écoliers pris en otage

Les grèves à répétition dans les écoles publiques commencent à poser réellement un problème. Face à des cadres des Académies régionales inflexibles et un ministère qui appelle au dialogue, les écoliers marocains sont pris en otage. Alors que l’enseignement public pâtit de nombreux problèmes, les grèves des cadres des AREF sont venues complètement paralyser une bonne partie du système éducatif public. Les associations des parents d’élèves, désemparés, attirent l’attention sur les risques que présente le mouvement de débrayage initié par les cadres des Académies. Ce sont des millions d’écoliers dans les villes mais également et surtout le milieu rural qui se retrouvent menacé de perdre du temps précieux de leurs vies. Face à cette situation, la tutelle privilégie le dialogue en tant que moyen pour dépasser les divergences.

L’Opinion

HCR: Le Maroc compte 19.318 réfugiés et demandeurs d’asile à fin février 2022

Le nombre de réfugiés et de demandeurs d’asile au Maroc est en augmentation. Le Royaume a compté 19.318 réfugiés et demandeurs d’asile à fin février 2022, alors qu’en 2021, ce nombre était de 18.248, indique le Haut-Commissariat pour les Réfugiés au Maroc (HCR). Ainsi, le nombre de réfugiés était de 9.485 au 28 février 2022. Sans surprise, les réfugiés syriens sont toujours en tête de liste avec un total de 5.122. Le Yémen arrive en deuxième position avec 1.155 réfugiés. Viennent ensuite la République Centrafricaine (1.037), le Soudan du Sud (395), la Côte d’Ivoire (394), la Palestine (261), la République Démocra- tique du Congo (189), le Cameroun (177), la Guinée (149), l’Irak (128), le Sénégal (107), le Mali (58), le Soudan (72), le Nigeria (26) et la Gambie (2). Il ressort des données du HCR que 62,7% des réfugiés sont des hommes, un chiffre qui s’élève à 5.946 contre 3.539 pour les femmes (37,3%).

Badreddine Benamour: «Nous cherchons à placer l’ENSEM dans l’industrie du futur»

Le Maroc a voulu s’engager dans la dynamique mondiale de lutte contre le changement climatique dans le cadre d’une volonté politique du plus haut niveau visant à socialiser les opportunités concernant les de les actions décarbonation, a affirmé le Directeur de l’Ecole Nationale supérieure de l’électricité et de la mécanique (ENSEM), Badreddine Benamour, précisant que cette action passe par la décarbonation de toute l’industrie nationale, que ce soit dans le domaine de l’électronique ou dans la mécanique. Etant donné que le Royaume a choisi de miser sur le développement des énergies vertes, « nous devons, en tant qu’école, former nos futurs ingénieurs au sujet de l’énergie verte et du changement climatique pour mieux placer notre école dans l’industrie du futur », a souligné Benamour dans une interview accordée au journal. Afin que l’étudiant soit sensibilisé et apprenne à travailler dans cet esprit vert, l’ENSEM a préparé plusieurs clubs qui travaillent sur cette thématique, a-t-il ajouté.

Le Matin

La tomate toujours plus chère: les explications des producteurs-exportateurs

Selon le président de la Fédération interprofessionnelle marocaine de la production et de l’exportation de fruits et légumes (FIFEL), Lahoucine Aderdour, la tomate se négocie aujourd’hui entre 5 et 7 dirhams le kilogramme sur les marchés de gros. Sur les étales, le consommateur l’achète entre 10 et 12 dirhams le kilo. Pour le président de la FIFEL, la hausse constatée cette année est exceptionnelle eu égard à plusieurs facteurs. D’abord, la rareté des ressources en eau qui a compromis une partie de la production. «Il faut savoir que certains producteurs ont atteint des forages allant jusqu’à 400 mètres de profondeur pour chercher de l’eau et sauver leurs cultures. Mais en vain. Résultats, des récoltes sont parties en fumée faute d’eau, et ce en pleine campagne», détaille-t-il. Cette problématique liée à l’eau d’irrigation est durement vécue par les petits et moyens producteurs qui assurent normalement l’approvisionnement du marché national.

Flambée des prix des carburants: pourquoi l’aide aux professionnels du transport n’emballe pas les syndicats (Le Matin)

Face à la flambée des prix des carburants, le gouvernement a décidé d’accorder une aide financière ponctuelle aux professionnels du transport routier. Plutôt que de plafonner les prix ou de réduire les taxes y afférentes, l’Exécutif a privilégié cette option, car la plus abordable en termes de finances publiques. Toutefois, sa mise en œuvre ne sera pas une tâche facile pour le gouvernement. Celui-ci doit gérer nombre de contraintes liées aux spécificités des secteurs, à la multiplicité des intervenants et aux professionnels exerçant dans l’informel. Sans oublier que les transports touristique et du personnel seront exclus de ce soutien, ce qui laisse présager des mouvements de colère dans les prochains jours.

Al Bayane

BCIJ: Interpellation de cinq extrémistes affiliés à Daech

Le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), épaulé par des éléments de la force spéciale relevant de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST), a interpellé, mercredi matin, cinq extrémistes affiliés à l’organisation terroriste « Daech », âgés entre 21 et 44 ans, pour leur implication présumée dans la planification pour l’exécution de projets destructeurs dans le cadre de ce que l’on appelle les opérations de terrorisme individuel. Les suspects ont été interpellés dans des opérations sécuritaires séparées et simultanées à Kénitra, Larache, Souk Sebt Ouled Nemma, Taroudant et la commune rurale Souihla (préfecture de Marrakech), dans le sillage des efforts continus déployés par les services de la DGST pour neutraliser et avorter les plans et projets terroristes qui menacent la sécurité de la patrie et des citoyens, indique un communiqué du BCIJ.

PPS: la situation nationale requiert un plan de gouvernement global et des mesures effectives

Le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) a exprimé son espoir, à la suite des dernières pluies, que la situation s’améliore en ce qui concerne les données annuelles hydrologiques et la campagne agricole. Son bureau politique, qui a tenu sa réunion mardi, a souligné de nouveau l’impérative nécessité que le gouvernement actuel soit un gouvernement fort capable d’assumer ses responsabilités en vue de trouver les solutions, d’affronter les défis et de prendre des décisions et de les expliquer à l’opinion publique nationale. Ainsi, le PPS demande au gouvernement de ne pas se contenter des faits d’annonce et d’abandonner l’approche de la gestion fragmentée. Dans ce cadre, le gouvernement doit faire preuve d’audace dans la prise de mesures fermes pour endiguer la flambée des prix, tout particulièrement à la veille du mois de Ramadan, précise le bureau politique du parti.

Al Massae

El Ghalloussi : les rapports de la Cour des comptes restent sans poursuites judiciaires

Mohamed El Ghalloussi, président de l’Instance Nationale pour la Protection des Biens Publics au Maroc, a vivement critiqué l’absence de poursuites de tous les responsables impliqués dans les graves dysfonctionnements financiers, juridiques et administratifs relevés par les rapports de la Cour des comptes à l’occasion de son audit de certaines institutions et collectivités territoriales. Il a indiqué que bien que leurs dossiers, ayant un caractère pénal, soient soumis au Parquet, certains fonctionnaires ne sont pas poursuivis. Il a constaté que les dossiers transmis au parquet concernent majoritairement des élus et des fonctionnaires et non certains d’autres responsables impliqués, ce qui, selon lui, pose des questions légitimes sur la primauté du droit, notant dans ce contexte que d’après ses précédents rapports, la Cour des comptes ne soumettent pas toutes les affaires de nature pénale à la justice.

La mort menace des milliers de personnes atteintes d’immunodéficience primaire

La disparition d’ immunoglobuline des pharmacies marocaines, un médicament qui n’a pas de remplaçant sur le marché, continue d’irriter les familles d’enfants atteints de troubles d’immunodéficience primaire. La colère des familles des patients s’est exacerbée, en constant que le médicament manque toujours, malgré la gravité des menaces qui planent de plus en plus sur la vie de leurs enfants. Hier, des dizaines de mères et de pères de patients se sont massés devant le Centre régional de transfusion sanguine de Casablanca pour dénoncer la disparition et la hausse du prix de ce médicament nécessaire au traitement de la maladie. Une injection d’immunoglobuline coûte environ 9.000 DH.

Al Ahdath Al Maghribia

Le Maroc attire l’attention des groupes américains les plus puissants

L’Initiative «Prosper Africa», lancée par L’Agence américaine pour le développement international (USAID), a commencé la mise en œuvre effective de l’initiative « Prosper Africa » et à faire du royaume un hub régional pour promouvoir les échanges et les investissements au niveau du continent africain. Le gouvernement américain vise ainsi à soutenir les échanges commerciaux et les projets d’investissement d’une valeur de 3 milliards de dollars entre les États-Unis et le Maroc au cours des quatre prochaines années, afin de renforcer son rôle de pôle économique pour le continent et de destination attractive pour les investisseurs américains. C’est dans ce cadre qu’il a été procédé, mardi, à la zone Franche de Midparc à Casablanca, à la pose de la première pierre de l’extension de l’usine Hexcel Corporation, fabricant de matériaux composites avancés. Cette extension, lancée en présence du ministre de l’Industrie et du Commerce marocain, Ryad Mezzour, devrait être achevée début 2023.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici