Akhannouch : Le gouvernement a honoré la plupart de ses engagements avant mi-mandat

0
21

Le Premier ministre, Aziz Akhannouch, a déclaré mercredi à la Chambre des représentants que le gouvernement avait réussi à tenir la plupart de ses engagements avant la mi-mandat.

Intervenant lors de la session consacrée au bilan d’étape de l’action gouvernementale, M. Akhannouch a souligné que sur les 40 engagements annoncés dans le programme gouvernemental, la majorité avait été respectée. Il a notamment mis en avant la signature, à la veille du 1er mai, de l’accord sur le dialogue social parmi les dernières réalisations.

Le chef du gouvernement a passé en revue les avancées sociales, telles que la protection du pouvoir d’achat des citoyens avec une augmentation des salaires dans les secteurs public et privé, ainsi qu’un soutien direct au logement et à la stabilisation des prix de l’électricité et des transports.

Il a souligné les efforts en cours pour garantir la viabilité financière des programmes sociaux, notamment dans les domaines de la santé, de l’aide sociale directe et du logement, établis en début de mandat.

M. Akhannouch a souligné l’importance de l’amélioration des ressources financières de l’État par une gestion financière efficace et l’activation de la réforme fiscale. Il a noté une augmentation des recettes fiscales, ce qui permettra de couvrir les dépenses sociales.

Environ 70 % des familles marocaines ont bénéficié des mesures gouvernementales, selon le Premier ministre, qui a souligné l’impact positif des récentes mesures, notamment l’accord social, sur la vie quotidienne.

Il a également mis en avant la réussite du gouvernement dans la maîtrise de l’inflation, attribuée aux programmes gouvernementaux dans les secteurs de l’agriculture et des transports.

Par ailleurs, M. Akhannouch a souligné l’importance de la création d’emplois déclarés à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, notant la création de plus de 621 000 postes d’emploi au cours des deux dernières années.

Concernant la promotion de l’investissement, le Premier ministre a noté une amélioration notable de 25 % des investissements directs étrangers par rapport à la même période de l’année dernière, grâce à la reprise de l’économie nationale et à l’amélioration du climat des affaires.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici