Le Maroc présente son expérience en matière de sécurité alimentaire lors d’une conférence régionale de la FAO

0
16

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki, a présenté jeudi à Rabat, devant les participants à la 33ème session de la Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique, l’expérience du Maroc dans la réalisation d’une sécurité alimentaire durable.

Le ministre Sadiki a souligné dans son discours les mesures prises par le Royaume dans le secteur agricole, qui lui ont permis de faire face à plusieurs crises. Il a fait référence au Plan « Maroc Vert » lancé en 2008, qui a ancré la politique agricole dans le cadre d’une vision à long terme visant à renforcer la souveraineté et la sécurité alimentaire.

Il a ajouté que le Maroc a adopté la stratégie « Génération Green » en 2020, s’appuyant sur les résultats du Plan « Maroc Vert », dans le but de placer l’homme au cœur de la stratégie agricole et de développer une agriculture durable et résiliente.

Le ministre Sadiki a souligné que « les pays africains sont appelés, en raison de l’impact du changement climatique, à augmenter leur production avec moins de ressources, notamment dans le domaine de l’eau », citant la politique hydrique du Maroc dans ce contexte.

Le ministre a également abordé la pêche maritime, qui contribue à la sécurité alimentaire à travers la stratégie « Halieutis », affirmant que le Maroc est un leader dans le domaine de la production piscicole.

De son côté, le directeur de l’Institut National de la Recherche Agronomique, Fawzi Bekaoui, a mis l’accent sur le rôle de la recherche scientifique dans le renforcement de la résilience face au changement climatique.

Bekaoui a présenté les efforts déployés par l’Institut pour soutenir le secteur agricole marocain face aux défis climatiques, notamment à travers une approche intégrant « eau, énergie et alimentation », dans le but d’assurer l’accès à l’eau, à l’énergie et à l’alimentation à long terme.

Le directeur de l’irrigation et de l’aménagement agricole au ministère, Ahmed El Bouari, a affirmé que l’agriculture durable est une priorité pour les politiques publiques, soulignant les défis auxquels le Maroc est confronté en raison des effets du changement climatique.

El Bouari a ajouté que « le Maroc s’engage à relever le défi de l’eau pour garantir la souveraineté alimentaire », à travers la stratégie « Génération Green » et le programme national d’approvisionnement en eau.

Le directeur général de l’Agence de Développement Agricole, Mehdi Errifi, a mis l’accent sur l’agriculture familiale, en lançant de nouveaux projets solidaires dans le cadre de la stratégie « Génération Green »

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici