Les compagnies aériennes suspendent les vols vers Tel Aviv en raison des tensions régionales

0
11

Les compagnies aériennes internationales ont suspendu leurs vols vers Tel Aviv en raison des tensions sécuritaires dans la région, en réponse à l’attaque militaire iranienne contre Israël il y a plusieurs jours. Plusieurs compagnies internationales ont décidé d’interrompre leurs vols vers Israël depuis octobre dernier, lorsque la guerre israélienne a commencé dans la bande de Gaza après l’opération de la tempête de l’al-Aqsa menée par la résistance palestinienne contre l’occupation.

La compagnie aérienne Wizz Air a annulé ses vols vers Tel Aviv les 14 et 15 avril derniers après l’attaque iranienne contre Israël le 13 du même mois. La compagnie a confirmé dans un communiqué à l’agence Anadolu qu’elle avait repris ses vols le 16 avril, mais les passagers pourraient faire face à des changements dans les horaires de vol, avec une attention particulière portée à leur sécurité.

British Airways a suspendu ses vols vers Tel Aviv jusqu’au 27 octobre prochain en raison des développements actuels, tandis que la compagnie néerlandaise KLM a décidé d’annuler ses vols vers Israël jusqu’au 21 avril et qu’elle n’utilisera pas l’espace aérien iranien et israélien.

Le groupe Lufthansa a repris ses vols mercredi après les avoir suspendus vers Tel Aviv, Amman et Erbil, et a annoncé l’annulation de ses vols vers Téhéran et Beyrouth jusqu’au 18 avril, précisant qu’il éviterait l’espace aérien iranien.

La compagnie aérienne indienne Air India a décidé de suspendre temporairement ses vols vers Tel Aviv, tandis que la compagnie aérienne américaine United Airlines a suspendu ses vols vers Tel Aviv avec la possibilité de remboursement intégral jusqu’au 1er mai.

Quant à Air Canada, elle a décidé de suivre la situation et d’ajuster son programme de vol en fonction des développements après avoir annulé son vol vers Tel Aviv la semaine dernière, tandis que la compagnie australienne Qantas a modifié ses itinéraires de vol pour éviter l’espace aérien iranien.

Dans un contexte similaire, Malaysia Airlines a annoncé une suspension temporaire du transport de fret à bord des vols de passagers de Kuala Lumpur à Londres en raison des tensions actuelles, poussant les compagnies à modifier les itinéraires de vol, à augmenter la consommation de carburant et à alléger les charges.

Ces développements interviennent après l’attaque iranienne contre Israël, qui a entraîné une série de tensions dans la région, et la menace israélienne de riposter à l’attaque iranienne.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici