Le gouvernement appelle à un accord social avant le 1er mai

0
13

Le ministre de l’Intégration économique, de l’Entrepreneuriat des petites entreprises, de l’Emploi et des Compétences, M. Younes Sekkouri, a souligné l’importance pour le gouvernement de parvenir à un accord entre les acteurs sociaux sur l’audace de l' »accord du 30 avril » avant la fête du travail.

Lors d’une déclaration à la presse après sa réunion avec la Confédération générale des entreprises du Maroc et la Confédération démocratique du travail, M. Sekkouri a affirmé que « tous les acteurs sociaux doivent parvenir à un accord avant le 1er mai prochain pour concrétiser l’accord du 30 avril dans trois domaines principaux liés à l’amélioration des revenus et à l’augmentation des salaires dans les secteurs public et privé, à la législation définissant les conditions d’exercice du droit de grève et à la réforme des systèmes de retraite ».

Le ministre a souligné que les syndicats ont soulevé de nombreuses questions lors de ce dialogue social, soulignant l’engagement du gouvernement « à écouter et à réagir de manière positive aux sujets que les acteurs sociaux considèrent comme importants pour eux ».

De son côté, Mehdi Tazi, vice-président de la Confédération générale des entreprises du Maroc, a déclaré dans des termes similaires que la réunion s’était déroulée dans une atmosphère positive, exprimant l’espoir que la prochaine réunion se tiendrait dans un contexte rempli d’optimisme.

Il convient de noter que la ministre de l’Économie, des Finances et la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’Administration, ainsi que le ministre délégué chargé du Budget, étaient également présents lors de cette réunion.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici