Signature d’un Accord de Coopération pour Stimuler le Financement des Startups au Maroc

0
21

Un accord de coopération a été signé lundi à Rabat entre le ministère de la Transition numérique et de la Modernisation de l’Administration, le ministère de l’Économie et des Finances, le Fonds Mohammed VI pour l’Investissement et le Fonds de Dépôt et de Gestion dans le but de stimuler le financement des startups au Maroc.

Cet accord, signé par la ministre de la Transition numérique et de la Modernisation de l’Administration, Ghita Mezouri, le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, le directeur général du Fonds Mohammed VI pour l’Investissement, Mohamed Benchaâboun, et le directeur général du Fonds de Dépôt et de Gestion, Khalid Safir, vise à renforcer l’investissement dans les startups marocaines et à encourager la coopération pour créer un environnement propice à l’attraction des investissements locaux et internationaux.

Dans son discours, Mme Mezouri a souligné l’importance de cet accord pour fournir des mécanismes de financement innovants permettant aux startups d’obtenir les fonds nécessaires pour leur développement et pour innover des solutions numériques pour le marché marocain et mondial, contribuant ainsi à la création de nouveaux emplois.

M. Benchaâboun a ajouté que l’accord vise à fournir un financement adapté aux besoins des startups, différent des autres modes de financement des entreprises, et reposant sur un partenariat entre le gouvernement et les fonds.

Il a précisé que le secteur public fournira environ 1,5 milliard de dirhams, tandis que des investissements d’environ 1 à 1,5 milliard de dirhams seront mobilisés pour créer des fonds spéciaux pour les startups, dans le but de réaliser les objectifs de financement innovants.

M. Safir a souligné l’importance de ce partenariat pour créer un écosystème innovant et dynamique pour soutenir l’entrepreneuriat, ce qui permettra au Maroc de jouer un rôle de leader dans l’innovation et l’entrepreneuriat en Afrique et au-delà.

Elle a conclu en affirmant que ces efforts répondent aux directives royales encourageant le soutien aux startups et s’inscrivent dans la stratégie de transition numérique et de modernisation de l’administration.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici