La Russie inflige des dommages massifs au secteur énergétique ukrainien

0
12

Dans un délai de seulement 3 semaines, la Russie a réussi à infliger de graves dommages au secteur de la production d’énergie électrique en Ukraine à travers une série de frappes de missiles intensives, surpassant l’ampleur des frappes observées à la fin de l’année 2022.

Entre le 22 et le 29 mars derniers, la Russie a ciblé 7 centrales thermiques en Ukraine, en plus de frapper deux centrales hydroélectriques. Ces frappes ont entraîné une destruction estimée à environ 80% de la capacité de production, répondant à environ 27,4% des besoins nationaux en électricité.

Selon le gouvernement ukrainien, l’Ukraine a perdu 6 gigawatts d’énergie produite par ces centrales, ce qui équivaut à trois fois la quantité prévue à importer de l’Occident. Ces pertes ont affecté 12 régions ukrainiennes, entraînant la reprise des coupures de courant programmées pour la première fois depuis début 2023.

La région de Kharkiv a été particulièrement touchée, les autorités locales signalant des dommages importants aux infrastructures énergétiques de la ville, rendant la situation extrêmement difficile et perturbant les services de transport public. Les répercussions se sont également étendues à d’autres régions, les contraignant à arrêter les services de chauffage central plus tôt en mars au lieu d’avril.

Face à cette situation difficile, l’Ukraine a été contrainte d’importer de l’électricité des pays voisins, entraînant une augmentation significative des importations et une baisse des exportations, confrontant ainsi le pays à des défis majeurs pour assurer ses besoins en électricité.

Les attaques russes ont ciblé les installations énergétiques, affaiblissant la capacité de défense de l’Ukraine et offrant à la Russie l’opportunité de mener des frappes plus efficaces. De plus, la Russie a profité du recul du soutien militaire occidental à l’Ukraine pour infliger de lourdes pertes à l’infrastructure énergétique du pays.

En outre, les pertes subies par l’Ukraine ne se limitent pas au domaine économique, mais englobent également les aspects sociaux et environnementaux, nécessitant des efforts concertés pour reconstruire et renforcer l’infrastructure du secteur énergétique du pays.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici