Réforme de l’enseignement supérieur au Maroc : Renforcement du secteur de la santé

0
22

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Abdelatif Mirawi, a confirmé que la réforme de l’enseignement universitaire dans les facultés de médecine et de pharmacie vise à protéger la santé de tous les Marocains et à surmonter la pénurie de médecins et de cadres médicaux.

Lors d’une réunion interactive à Salé le vendredi 5 avril 2024, le ministre a expliqué que cette réforme répond aux défis de la mondialisation, de la numérisation et de l’intelligence artificielle. Il est devenu nécessaire de mettre à jour les programmes d’études et de réduire la durée des études universitaires de sept à six ans, notamment en éliminant le programme de la septième année au profit de la formation pratique.

Le ministre a également souligné que cette question englobe tous les secteurs gouvernementaux et qu’une réduction de la durée des études de plusieurs mois a été sérieusement étudiée, indiquant que ces réformes visent à garantir la qualité de l’enseignement et à mieux préparer les professionnels de la santé.

En outre, le ministre a déclaré que le gouvernement avait offert de grandes incitations aux médecins en fournissant les équipements et les infrastructures nécessaires pour rendre le secteur médical plus attrayant, et augmenter le nombre de médecins de 20 %, en plus d’ouvrir trois nouvelles facultés dans le royaume.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici