Le secteur industriel a enregistré un record de 801,5 milliards de dirhams en 2022

0
31

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, M. Ryad Mazour, a annoncé mercredi à Rabat que le secteur industriel a réalisé un record en termes de transactions au cours de l’exercice financier 2022, atteignant une valeur de 801,5 milliards de dirhams.

M. Mazour a souligné lors de la présentation des principaux résultats de la dernière édition de l’enquête industrielle connue sous le nom de « Baromètre de l’industrie marocaine 2023 », que cette performance exceptionnelle est principalement attribuable à la supériorité de certains secteurs, notamment l’industrie agroalimentaire avec une hausse de 23,1 %, les industries chimiques et para-chimiques avec une augmentation de 23 %, et l’industrie automobile avec une augmentation de 17,8 %.

Il a noté que ce secteur, qui a vu le nombre d’entreprises doubler au cours des dix dernières années, a généré une valeur ajoutée de 212,4 milliards de dirhams, une production de 738,7 milliards de dirhams, et des investissements de 33,9 milliards de dirhams en 2022.

Il a expliqué que les entreprises de moins de 20 ans ont contribué à plus de la moitié des exportations, tandis que celles de moins de 10 ans ont contribué à hauteur de 100 milliards de dirhams aux exportations.

En ce qui concerne l’emploi, il a indiqué que le secteur a connu une croissance significative de 8,8 %, portant le nombre total d’emplois à 870 759 en 2022, soit plus de 2,4 fois celui de 2012.

Le ministre a souligné la croissance de trois secteurs clés en matière d’emploi : l’industrie aéronautique avec une croissance de 21 %, l’industrie automobile avec une croissance de 13 %, et l’industrie textile et du cuir avec une croissance de 10 %.

Il a également mentionné un équilibre relatif dans la répartition de l’emploi industriel entre les sexes en 2022, avec un taux d’emploi des femmes de 40 %, et un taux de 13 % pour les femmes dans des postes de direction.

En ce qui concerne le capital, il a précisé que le capital national représentait 71,5 % du capital total du secteur industriel, tandis que la part du capital étranger s’élevait à 28,5 %.

Il convient de noter que l’enquête industrielle périodique menée par le ministère de l’Industrie et du Commerce est une source importante de données sur l’industrie marocaine, permettant une analyse actualisée des performances des différents secteurs industriels et fournissant une évaluation précise de leur contribution à l’économie nationale.

Dans le cadre de la préparation de cette édition de l’enquête pour les années 2021 et 2022, 120 chercheurs sur le terrain ont été employés, ciblant 10 891 entreprises industrielles avec un taux de réponse de 80 %. Une plateforme numérique a été développée pour recueillir les données et extraire les résultats de cette édition de l’enquête.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici