La Fédération Palestinienne de Football appelle la FIFA à des sanctions aux clubs israéliens

0
22

Le Fédération Palestinienne de Football a demandé à la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) d’imposer des sanctions « immédiates et appropriées » contre les clubs et les équipes nationales israéliennes en réponse aux violations commises par l’occupation israélienne en Palestine, notamment dans la bande de Gaza, et à la mort d’au moins 99 joueurs palestiniens depuis le début de la guerre.

Dans un communiqué publié mardi sur sa page officielle Facebook, la Fédération Palestinienne a déclaré qu’elle avait envoyé une proposition soutenue par six associations membres à la FIFA le 11 mars dernier, pour être discutée lors de son assemblée générale prévue à Bangkok, en Thaïlande, le 17 mai prochain.

Le communiqué souligne que « plus de 99 joueurs palestiniens ont été tués depuis le début de la guerre à Gaza le 7 octobre dernier, en plus de la destruction des installations sportives ».

La Fédération a demandé de « faire face sans délai » à ce qu’elle a décrit comme « les violations continues des règles de la FIFA par la Fédération Israélienne de Football », consistant à inclure les équipes de football situées dans les colonies établies sur les territoires palestiniens dans la ligue israélienne.

Le communiqué considère cette intégration comme une reconnaissance explicite que les territoires occupés appartiennent à Israël, ce qui contrevient au droit international et aux engagements de la FIFA.

La Fédération Palestinienne a réitéré ses demandes alors que la situation s’aggrave, soulignant l’inefficacité des négociations et de l’approche souple dans le traitement de ces violations.

De son côté, le porte-parole de la Fédération Israélienne de Football, Shlomi Barzel, a déclaré : « Nous nous engageons toujours à respecter les règles de la FIFA et nous continuerons à le faire ».

Il convient de rappeler que l’attaque israélienne contre la bande de Gaza a commencé le 7 octobre dernier, faisant 31 923 morts et 74 096 blessés, la plupart étant des femmes et des enfants.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici