Après sa victoire, Poutine met en garde contre une troisième guerre mondiale.

0
15

Le président russe Vladimir Poutine a mis en garde contre la possibilité d’un conflit à grande échelle entre son pays et l’OTAN, avertissant que cela pourrait déclencher une troisième guerre mondiale.

Les déclarations de Poutine ont été faites lors d’une conférence de presse qu’il a tenue à Moscou hier soir pour célébrer sa victoire écrasante aux élections présidentielles. Il a déclaré : « On ne peut pas exclure un conflit à grande échelle avec l’OTAN, et de nos jours, tout est possible. Tout le monde reconnaît clairement que cela pourrait être un pas vers une troisième guerre mondiale à grande échelle, et il est peu probable que quiconque le souhaite ».

Poutine a souligné la présence de nombreux soldats de l’OTAN en Ukraine, en commentant : « Nous le savons déjà très bien, les langues française et anglaise sont déjà entendues sur le champ de bataille, ce qui n’est pas bon pour eux.”

Il a également affirmé le soutien de la Russie à des négociations de paix avec l’Ukraine si celles-ci étaient sérieuses, ajoutant : « Si elles sont vraiment sérieuses et veulent établir des relations pacifiques et durables avec nous à long terme, nous sommes prêts à négocier, mais pas à une nouvelle course aux armements pendant deux ans ».

Poutine a indiqué que la Russie pourrait être contrainte de créer une zone tampon dans les régions contrôlées par l’armée ukrainienne pour se protéger contre les armes à longue portée.

En ce qui concerne le sort de l’opposant politique russe Alexeï Navalny, Poutine a confirmé pour la première fois qu’il était prévu de le libérer dans le cadre d’un échange de prisonniers, notant qu’il avait donné son accord à cet effet.

Il a conclu son discours en soulignant la force de la Russie et sa préparation à affronter tous ses adversaires, remerciant les électeurs pour leur confiance en lui et promettant de remplir les tâches spécifiées qu’ils doivent accomplir dans un proche avenir.

Il convient de noter que Poutine a remporté plus de 87% des voix aux élections présidentielles, ce qui témoigne d’un fort soutien en Russie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici