Perseverance a enregistré des sons sur Mars : « C’est tellement calme que nous avons cru que ça ne marchait pas ! »

0
180

Un an après son arrivée sur Mars, Perseverance a recueilli suffisamment de sons de la planète rouge pour pouvoir en faire une analyse. Et son verdict est clair : c’est extrêmement calme, là-bas.

Perseverance a beau être un rover américain, une mission portée par la Nasa, la France y a tout de même participé. C’est chez nous qu’a été conçu un des instruments les plus importants de la mission : SuperCam. Véritable œil de Mars, cette caméra est essentielle pour que le rover puisse collecter et analyser des échantillons. Mais en plus, alors que l’engin était quasiment prêt, les chercheurs de l’ISAE de Toulouse, en charge de la conception, ont voulu ajouter un petit quelque chose : un micro. Leur but : réussir à enregistrer les premiers sons de la planète Mars.

Au départ, la Nasa n’est pas très emballée. La plupart des spécialistes certifiaient qu’avec une atmosphère si ténue, Mars n’était pas le lieu idéal pour enregistrer du son. D’après eux, les capteurs n’entendraient rien du tout. Malgré tout, les Français insistent et promettent qu’un petit micro supplémentaire ne coûtera pas grand-chose, ni en dollars ni en poids, et qu’il sera possible d’en tirer des données scientifiquement exploitables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici