Offre d’exportation : L’ASMEX signe une convention de partenariat avec le Patronat Congolais

0
246

Une convention de partenariat a été signée entre l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX) et le Patronat Congolais UNOC (Union nationale des opérateurs économiques du Congo), qui servira de cadre à des actions communes découlant des différentes stratégies nationales des deux pays, que ce soit au niveau économique ou au niveau des offres d’exportation.

Cette convention Maroco-congolaise a pour objet d’accompagner la réalisation de partenariats publics-privés et privés-privés par l’UNOC, via son club d’affaires Congo-Maroc et l’ASMEX.

Signée par les présidents des deux organisations, en l’occurrence, Hassan Sentissi El Idrissi et Jean Daniel Ovaga, ce partenariat vise aussi à structurer et accompagner la réflexion commune ASMEX/UNOC sur des thématiques identifiées à enjeux pour le développement économique du Congo et du Maroc.

Durant la cérémonie de signature, les deux parties ont saisi l’occasion afin d’affirmer leur volonté de rechercher des partenariats sur les thématiques du développement de coopération économique, notamment en matière d’incitation des PME et TPE à exporter des produits et des services et de promouvoir les exportations à haute valeur ajoutée, fait savoir un communiqué de l’ASMEX.

Selon la même source, l’ASMEX et l’UNOC seront amenées à contractualiser, sous différentes formes de documents-cadres, les coopérations à mettre en œuvre du type conventions d’application, conventions de partenariat avec les entreprises exportatrices marocaines ou congolaises.

Les deux parties mettront en œuvre des séminaires, des forums et des assises conjoints à destination des entreprises des deux pays sur les projets de collaboration économique porteurs afin de créer une symbiose autour de la réflexion collaborative et opérationnelle pour traduire sur le terrain, les engagements pris, indique le communiqué.

Pour diriger et mettre en œuvre les engagements de ce partenariat, l’ASMEX annonce la désignation d’un Comité de Pilotage co-présidé par le président de l’UNOC, Jean Daniel Ovaga, le président de l’ASMEX, Hassan Sentissi El Idrissi.

Le Comité est ainsi composé du vice-président en charge de la coopération et des relations extérieures, Achille Mbon, Aurore Olandzobo, la Directrice du cabinet du président de l’UNOC, Saloua Karkri vice-présidente de l’ASMEX, présidente de la Commission Afrique et Kawtar Raji, la secrétaire générale de l’Association.

Ce comité de pilotage, qui se réunira deux fois par an, aura pour mission selon l’ASMEX de mener à bon port les actions entreprises par les deux parties et en dresser le bilan, mais aussi préciser les orientations ou définir les nouvelles actions à mettre en place en cohérence avec les orientations des deux instances et valider le plan d’action annuel.

Mais pas que. Le Comité aura également pour mission d’arrêter la liste des indicateurs permettant d’évaluer les actions réalisées, évaluer les travaux menés conjointement dans le respect du présent accord et valider conjointement l’avancement et la mise en œuvre opérationnelle du partenariat.

Les deux parties indiquent dans un communiqué que cette convention de partenariat donnera suite aux excellentes relations diplomatiques et économiques qui lient le Maroc au Congo, qui est l’un des partenaires privilégiés du Royaume sur le continent.

« Les échanges commerciaux qui ont lieu actuellement entre les deux pays laissent prévoir une marge d’évolution importante, en mettant en place les mesures et les initiatives nécessaires au développement de ce genre de coopérations Sud-Sud, importants pour le développement de l’Afrique et les orientations stratégiques des deux pays« , indique la même source.

our conclure, l’ASMEX avance que selon les statistiques les plus récentes disponibles (2020) les exportations marocaines vers le Congo s’élèvent à 16,6 millions de dollars, dont la majeure partie concerne essentiellement les minéraux comme le sel, le souffre et les minerais (terres et pierres, chaux, plâtres, ciments…) à hauteur de 3,6 millions de dollars. Le Maroc exporte également toutes sortes de machines et matériaux électroniques finis ou semi-finis, à hauteur de 2,8 millions de dollars, indique la même source.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici