Mondial 2030: La candidature Maroc-Portugal-Espagne est porteuse de rapprochement culturel et humain

0
98
web
web

La candidature conjointe du Maroc, du Portugal et de l’Espagne pour l’organisation de la Coupe du monde 2030 est porteuse de messages symboliques de rapprochement culturel et humain entre ces pays, a souligné, vendredi à Lisbonne, le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, à l’issue de la 14e Réunion de Haut Niveau (RHN), tenue sous la présidence conjointe de M. Akhannouch et du Premier ministre portugais, Antonio Costa, le chef du gouvernement a souligné que cette réunion revêt un caractère exceptionnel, dans le mesure où elle intervient après un événement important, celui de la candidature conjointe du Maroc, du Portugal et de l’Espagne pour l’organisation de la Coupe du monde de la FIFA 2030.

La tenue de cette RHN reflète également, selon M. Akhannouch, « les atouts communs dont regorgent les deux pays », le Maroc et le Portugal entretenant des relations distinguées et fraternelles au plus haut niveau, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et du Président Marcelo Rebelo de Sousa.

Par ailleurs, le chef du gouvernement a adressé les remerciements du Maroc au Portugal concernant la position positive de Lisbonne en faveur de l’intégrité territoriale du Royaume et de l’initiative d’autonomie, en tant que solution sérieuse et réaliste au conflit artificiel autour du Sahara marocain, qui vient s’ajouter à celles exprimées par plusieurs pays européens qui soutiennent désormais la position marocaine.

M. Akhannouch a exprimé également sa gratitude au gouvernement portugais pour son soutien au Maroc au sein des différentes institutions de l’Union européenne, notamment après l’attitude « incompréhensible » instiguée par certaines parties au sein du Parlement européen contre le Royaume.

Et d’ajouter qu’au cours de cette 14e Réunion de Haut Niveau, Rabat et Lisbonne sont convenues d’établir un partenariat stratégique global, à même de renforcer leur concertation politique bilatérale et de créer les conditions optimales pour jeter les bases d’un dialogue stratégique bilatéral permanent, qui repose sur une lecture renouvelée de l’accord de bon voisinage.

A cet égard, M. Akhannouch a fait savoir que les deux pays ont exprimé leur volonté commune de continuer à renforcer le cadre de coopération stratégique, et de le hisser à des niveaux supérieurs, moyennant une nouvelle génération d’accords de coopération bilatérale.

Il a rappelé, à cet égard, que les deux pays ont signé douze accords de coopération couvrant différents domaines tels que la justice, la culture, l’habitat rural, le tourisme, l’artisanat, la femme et les jeunes, outre les investissements dans d’autres domaines, faisant valoir que de tels accords sont à même de hisser la coopération bilatérale « au niveau stratégique auquel nous aspirons ».

Le chef du gouvernement a relevé que le Maroc et le Portugal disposent d’atouts leur permettant de s’engager dans des projets stratégiques tournés vers l’avenir, dont le projet d’interconnexion électrique entre les deux pays, les énergies renouvelables, l’économie numérique, l’agriculture et les transports, outre d’autres filières d’avenir, telles que les énergies propres, notamment l’hydrogène vert.

Dans le cadre du renforcement de ce partenariat, M. Akhannouch a estimé que le projet de liaison maritime et la promotion des dessertes aériennes entre les deux pays s’érigent comme des piliers supplémentaires pour l’approfondissement du partenariat économique et commercial entre Rabat et Lisbonne, se félicitant, dans le même sillage, des résultats encourageants du forum organisé en marge de cette RHN, avec la participation d’hommes d’affaires marocains et portugais, ce qui constitue, à ses yeux, une opportunité pour renforcer le partenariat bilatéral, pour englober d’autres domaines, tels que les industries automobile, textile et agricole.

De son côté, le Premier ministre portugais a souligné que le Maroc et le Portugal, deux voisins liés par des relations fortes, sont des pays qui comptent dans leur environnement méditerranéen.

Les deux pays ont décidé de hisser leur relations bilatérales au niveau d’un partenariat stratégique de long terme englobant la coopération dans différents domaines, a ajouté le Premier ministre portugais, relevant que de grandes opportunités s’ouvrent aux deux pays pour renforcer leur coopération dans les domaines de la jeunesse, de l’emploi, la recherche scientifique, des industries et de la culture.

La réunion de haut niveau a été couronnée par la signature de 12 accords dans différents domaines stratégiques dans le but de renforcer la coopération bilatérale.

Ces accords, qui ont été signés lors d’une cérémonie sous la présidence conjointe du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et du Premier ministre portugais, Antonio Costa, concernent tout particulièrement les domaines économique, énergétique, culturel, l’enseignement supérieur, l’artisanat, la solidarité sociale et la justice.

MAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici