Manifestation massive des enseignants au Maroc pour la révocation du nouveau système éducatif.

0
44

Des milliers d’enseignants ont participé à une manifestation nationale devant le Parlement à Rabat aujourd’hui, en réponse à l’appel de la Coordination nationale de l’éducation, une alliance regroupant plus de 20 groupes de coordination et de syndicats. Ils ont protesté contre le nouveau système éducatif.

Depuis ce matin, des milliers d’enseignants de tout le royaume se sont rassemblés pour participer à la marche de protestation, qui a débuté devant le Parlement en direction du ministère de l’Éducation.

Les enseignants arboraient des slogans d’excuses envers les élèves pour l’interruption des cours, indiquant que ce mouvement reflétait leur rejet du contenu du système qu’ils ont baptisé « le système de la tragédie ». La manifestation a débuté devant le Parlement en direction du ministère de l’Éducation, où les enseignants ont affiché des slogans exigeant l’annulation du nouveau système éducatif et la tenue de pourparlers impliquant toutes les parties concernées.

Les enseignants ont lancé une grève nationale de trois jours à compter du mardi 7 novembre jusqu’au jeudi, à la suite de grèves précédentes au cours des semaines précédentes.

Face à la série de grèves affectant l’enseignement, les parents ont exprimé leur mécontentement face à l’interruption des cours, les retards subis par leurs enfants et les perturbations dans le programme scolaire. Néanmoins, le refus du ministère de répondre aux revendications des enseignants et d’annuler le nouveau système éducatif a conduit à la poursuite des grèves.

En réaction à cette situation, le ministère de l’Éducation nationale a annoncé récemment l’activation de mesures pour déduire les salaires des enseignants en grève, à partir du début du mois de novembre en cours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici