L’UM6P Maroc et l’IFA lancent le concours Africa Agtech Startup Showcase

0
165

L’innovation transforme les systèmes agricoles africains et les met sur la voie d’un avenir productif et durable. Partant de ce constat, l’International Fertilizer Association (IFA) et l’Université Mohammed VI de Technologie (UM6P) lancent aujourd’hui l’Africa Agritech Entrepreneurship Showcase.

Ce concours international est ouvert aux entrepreneurs qui apportent des réponses innovantes aux enjeux agricoles africains et souhaitent valoriser leurs solutions auprès des filières de la nutrition végétale. Les membres du jury de l’IFA et de l’UM6P évalueront les candidatures en fonction des critères du concours, notamment l’impact, l’innovation et l’applicabilité aux petits exploitants africains.

« L’International Fertilizer Association a créé la plateforme Smart&Green en 2021 pour rapprocher l’écosystème agtech des fournisseurs de solutions de nutrition végétale. Nous nous sommes ensuite associés à l’UM6P pour mettre en relation des entrepreneurs avec des partenaires et des investisseurs en tant que start-up agtech africaine faisant partie de la vitrine de l’entreprise. Tout à aider à nourrir le monde de manière durable » a déclaré la DG de l’IFA, Alzbeta Klein.

« Nous sommes heureux de nous allier à l’IFA pour développer l’Africa Agtech Startup Showcase. Cette initiative découle de notre engagement indéfectible à stimuler l’innovation et l’entrepreneuriat sur le continent africain et à contribuer à son développement vert et inclusif dans tous les domaines d’activité, y compris l’agriculture », a affirmé Hicham El Habti, Président de l’Université Mohammed VI Polytechnique.

Les startups du monde entier sont invitées à postuler en ligne dans l’une des cinq catégories suivantes :

  • Les solutions de santé des sols et de nutrition des plantes destinées à protéger et à améliorer la fertilité des sols, de même que les mécanismes adaptatifs de libération des nutriments et de leur absorption par les plantes.
  • Les services de conseil et d’information visant à améliorer le rendement et la qualité des cultures ainsi que la rentabilité des exploitations agricoles.
  • Les solutions d’accès au marché qui permettent aux petits exploitants agricoles africains d’atteindre les acheteurs ou les consommateurs finaux ainsi que les fournisseurs de semences, d’engrais, d’équipements et de produits phytosanitaires.
  • Les services de la chaîne d’approvisionnement permettant aux agriculteurs, aux entreprises agroalimentaires et aux coopératives de mieux gérer leurs interactions.
  • Les services financiers pour les petits exploitants agricoles africains, notamment les services d’épargne, de paiement, de crédit, d’assurance et de financement participatif.

La date limite de candidature est le 30 novembre 2022.

Selon le site Web du concours, les startups peuvent toujours postuler même si elles ne figurent pas dans l’une des cinq catégories répertoriées, tant qu’elles développent des solutions Agtech innovantes pour résoudre l’une des difficultés auxquelles est confrontée l’agriculture africaine. Les examinateurs de l’IFA et de l’UM6P évalueront les propositions sur la base de critères de concurrence tels que l’impact, l’innovation et la pertinence pour les petits exploitants agricoles africains, explique le communiqué.

La sélection finale aura lieu en mai 2023 lors de la plus grande conférence annuelle IFA de l’industrie des engrais. La startup gagnante recevra un prix de 20 000 €.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici