Les forces de l’Otan équipées contre une possible attaque nucléaire ou chimique

0
193

Les groupements militaires de l’Otan stationnés sur le flanc oriental de l’Alliance ont été équipés contre une possible attaque nucléaire, chimique ou biologique, a annoncé jeudi le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg.

« Si la Russie fait usage d’armes chimiques, cela pourrait avoir des conséquences extrêmement graves. Celles-ci pourraient s’étendre à des pays alliés. Toute utilisation d’armes chimiques changerait fondamentalement la nature du conflit », a indiqué M. Stoltenberg lors d’une conférence de presse à l’issue d’un sommet extraordinaire de l’Otan.

Le ministère russe de la Défense a déclaré il y a plusieurs jours avoir saisi des documents de combat d’une brigade ukrainienne, notamment une carte montrant les sites d’un développement d’armes chimiques. Des accusations qualifiées d' »absolument fausses » par le chef de l’Otan.

Il a ajouté que les Alliés ont également décidé de fournir à l’Ukraine des équipements de protection contre les menaces chimiques, biologiques et nucléaires, expliquant qu’’’il pourrait s’agir de détection, d’équipement, de protection et de soutien médical, ainsi que de formation à la contamination et à la gestion des crises ».

« Nous prenons donc des mesures à la fois pour soutenir l’Ukraine et pour nous défendre », a-t-il dit.

Les dirigeants de l’Alliance ont également approuvé la création de quatre nouveaux groupements tactiques en Roumanie, en Hongrie, en Bulgarie et en Slovaquie, et de renforcer les quatre déjà constitués en Pologne et dans les trois pays Baltes.

Les dirigeants de l’Alliance décideront lors de leur sommet fin juin à Madrid une refonte de leur défense. Les discussions porteront sur la pérennisation des forces de l’OTAN présentes en Europe et l’augmentation des dépenses militaires des Alliés.

L’Otan dispose d’un bataillon de défense chimique, biologique, radiologique et nucléaire (CBRN). Il s’agit d’une force multinationale à haut niveau de préparation qui fournit aux missions de l’Alliance et aux forces interarmées déployées de l’Otan une capacité nucléaire, biologique et chimique (NBC) crédible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici