L’armée américaine n’exclut pas que les OVNIS abattus puissent être d’origine extraterrestre

0
90
Pentagon spokesman Air Force Brig. Gen. Pat Ryder briefs reporters at the Pentagon in Washington, Friday, Feb. 10, 2023. (AP Photo/J. Scott Applewhite)

Commentant la série de destructions d’objets volants non identifiés dans le ciel des Etats-Unis, le général de l’US Air Force supervisant l’espace aérien nord-américain a déclaré dimanche qu’il n’excluait pas la possibilité que ces OVNIS puissent avoir une origine extraterrestre.  

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait exclu une origine extraterrestre pour trois des objets aéroportés abattus par des avions de combat américains en dix jours, le général Glen VanHerck a déclaré: « Je laisse la communauté du renseignement et la communauté du contre-espionnage déterminer de quoi il s’agit. Je n’exclus rien. »

« À ce stade, nous continuons d’évaluer chaque menace potentielle et inconnue qui s’approche de l’Amérique du Nord tout en nous efforçant de les identifier », a déclaré Glen VanHerck, chef du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord et du Commandement du Nord. Les commentaires du général sont intervenus lors d’un briefing au Pentagone dimanche après qu’un avion de chasse américain F-16 a abattu un objet de forme octogonale au-dessus du lac Huron , à la frontière canado-américaine.

Les incidents survenus au cours des trois derniers jours font suite à la chute d’un ballon chinois le 4 février qui a mis les défenses aériennes nord-américaines en état d’alerte maximale. Des responsables américains ont déclaré que le ballon était utilisé à des fins de surveillance. 

Le général VanHerck a déclaré que l’armée n’était pas en mesure de déterminer immédiatement les moyens par lesquels l’un des trois derniers objets était maintenu en l’air ni d’où il venait. « Nous les appelons des objets, pas des ballons, pour une bonne raison », a déclaré VanHerck.

Ces incidents surviennent alors que le Pentagone a accru ses opérations pour enquêter sur les observations militaires d’OVNIS – rebaptisées dans le langage officiel du gouvernement comme « phénomènes aériens non identifiés » ou UAP. Les efforts du gouvernement pour enquêter sur des objets anormaux et non identifiés – qu’ils soient dans l’espace, dans le ciel ou même sous l’eau – ont conduit à des centaines de rapports documentés qui font l’objet d’une enquête, ont déclaré de hauts responsables militaires.

À ce stade, le Pentagone indique n’avoir trouvé aucune preuve indiquant des visites terrestres d’une vie extraterrestre intelligente. L’analyse de ces observations militaires est menée par le Bureau du directeur du renseignement national en collaboration avec un bureau du Pentagone nouvellement créé connu sous le nom d’AARO, abréviation de All Domain Anomaly Resolution Office.

Leur premier rapport au Congrès en juin 2021 a examiné 144 observations d’aviateurs militaires américains datant de 2004. Si l’un de ces incidents a été attribué à un gros ballon dégonflé, l’étude révèle que les autres phénomènes relevés demeurent à ce jour inexplicables. 

Un rapport du bureau du directeur du renseignement national publié le mois dernier a cité 366 observations supplémentaires, dont 171 restent inexpliquées. « Certains de ces UAP non caractérisés semblent avoir démontré des caractéristiques de vol ou des capacités de performance inhabituelles, et nécessitent une analyse plus approfondie », a déclaré le bureau dans le rapport.

I24NEWS

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici