LA VILLA « LA PLUS CHÈRE DU MONDE » VALAIT EN FAIT… 25% DU PRIX ESTIMÉ AU DÉPART PAR SON PROMOTEUR

0
188

The One a été adjugée aux enchères pour 126 millions de dollars. Son promoteur en réclamait pourtant 295 millions. A l’origine, son propriétaire l’estimait même à 500 millions de dollars.

C’est une véritable déception. Elle devait atteindre le statut de « maison la plus chère du monde », elle n’est finalement qu’une « simple » villa de luxe. The One est une immense demeure à Los Angeles. Lorsque les plans ont été présentés, elle devait être la villa de la démesure: 6.900 mètres carrés avec une chambre principale de 500 mètres carrés, un cinéma de 45 places, une salle de danse de 800 mètres carrés, 42 salles de bains, 7 piscines… Le tout pour 500 millions de dollars.

Force est de constater qu’on est très loin du compte. Dirt, repéré par Capital, révèle que The One n’a été adjugée que pour 126 millions de dollars début mars, soit environ 25% du prix envisagé au départ par son promoteur. Ce dernier, Nile Niami, avait pourtant déjà accepté d’en baisser le prix, à 295 millions de dollars. La vente aurait même pu être encore plus basse. A quelques minutes de la fin des enchères, la dernière offre était de 70 millions de dollars. Le nouveau propriétaire devra débourser au total 141 millions de dollars, à cause d’une taxe de 12%.

Si Nile Niami a dû se séparer si précipitamment de la demeure, c’est parce que le promoteur n’a pas honoré ses dettes et que la maison a été mise sous séquestre par la Cour supérieure du comté de Los Angeles. Plusieurs investisseurs, qui une dizaine d’années plus tard commençaient à trouver le temps long, souhaitaient récupérer leur mise.

S’il est compliqué de dresser une liste exhaustive des biens immobiliers les plus chers du monde (car il n’existe pas de base de données fiable sur ce sujet), plusieurs ventes ont atteint des sommets ces dernières années. A New York par exemple, un appartement s’était vendu 238 millions de dollars en 2019, un record historique pour un logement aux Etats – Unis. En France, la villa Les Cèdres, située sur la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat entre Nice et Monaco, avait été mise en vente en 2017 pour 350 millions d’euros. On sait aussi qu’en 2015 le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane avait acheté le « Château Louis XIV », près de Paris, pour 275 millions d’euro. En 2018, une villa dans un quartier prisé de Hong-Kong était de son côté mise en vente pour 446 millions de dollars par le biais de Christie’s.

Il y a toutefois toujours une très nette différence entre le prix demandé et le prix payé pour ce genre de biens, avec de grosses négociations à la clé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici