Journée mondiale de lutte contre le travail des enfants : 160 millions de filles et garçons concernés

0
136

Mise en place en 2002, la Journée mondiale contre le travail des enfants tombe cette année ce lundi 12 juin. Selon l’Organisation internationale du travail (OIT), le travail des enfants regroupe l’ensemble des activités qui privent les enfants de leur enfance, de leur potentiel et de leur dignité, et nuisent à leur scolarité, leur santé, leur développement physique et mental.

Selon le dernier rapport de l’Organisation internationale du travail, 160 millions de filles et de garçons âgés de 5 à 17 ans sont concernés dans le monde. Un chiffre en hausse pour la première fois depuis vingt ans.

97 millions de garçons et 63 millions de filles

Au moment du rapport, le pape François appelait à « tout mettre en oeuvre » pour combler le « fossé économique et social » à l’origine de ces pratiques. « Les enfants sont l’avenir de la famille humaine : nous avons tous la responsabilité de promouvoir leur croissance, leur santé et leur paix », a souligné le pape.

Dans les détails de la publication de l’OIT, 97 millions d’enfants travailleurs étaient des garçons et 63 millions étaient des filles. 112 millions d’enfants travailleurs travaillent dans l’agriculture, les services (31,4 millions) ou l’industrie (16,5 millions). 79 millions d’enfants se livrent à des activités dangereuses.

Des régions plus touchées que d’autres

« Ces enfants qui travaillent sont partout, mais invisibles : domestiques dans les maisons, derrière les murs des ateliers, cachés dans les plantations. Les pires formes de travail des enfants comprennent l’utilisation d’enfants comme esclaves, la prostitution, la vente de drogues, le crime ou l’enrôlement comme soldats dans des situations de conflit ou pour d’autres travaux dangereux », note l’Unicef dans le rapport.

Certaines parties du monde sont plus touchées que d’autres. En Afrique subsaharienne, 23,9 % des enfants travaillent (ce qui représente 16,6 millions d’enfants), la proportion la plus élevée de toutes les régions géographiques. Cela se compare à 6 % en Amérique latine et dans les Caraïbes, à 5,6 % en Asie et dans le Pacifique et à 2,3 % en Europe et en Amérique du Nord.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici