Europa League: Le miracle du FC Séville s’appelle Bounou

0
101

La presse sportive espagnole a encensé, jeudi, la prestation  »exceptionnelle’’ du portier marocain du FC Séville, Yassine Bounou, lors de la victoire de son équipe contre l’AS Rome, lors de la finale de l’Europa League, disputée mercredi soir à Budapest.

C’est l’homme des grands matches ! Le gardien international marocain Yassine Bounou a montré encore une fois qu’il est le facteur X de son équipe, le Séville FC, lors de la finale de la Ligue Europa disputée mercredi soir à Budapest, contre l’AS Rome.

Les quotidiens spécialisés ont souligné que le ‘’miracle’’ du FC Séville porte un nom : Yassine Bounou, décisif lors de la rencontre et ‘’majestueux’’ lors des penaltys.‘’Il n’y a pas d’exploit sans miracle. 

Il n’y a pas de victoire sans héros et FC Séville a son héros, Yassine Bounou’’, écrit le quotidien ‘’Marca’’, ajoutant que les interventions ‘’irréelles’’ de l’international marocain, notamment lors des dix dernières minutes du temps réglementaire, ont évité la défaite des Sévillans.

‘’Les miracles de Bounou se sont succédés lors des tirs fatidiques des penaltys lors desquels le MVP de la rencontre a arrêté deux tirs bien exécutés par Mancini et Ibañez donnant ainsi une victoire méritée à son équipe’’, relève ‘’Marca’’.

‘’A Budapest, c’était l’heure des héros et des courageux et Bounou était héros et courageux », souligne, de son côté, le journal sportif ‘’AS’’, précisant que tout au long du match et des pénaltys, Bounou a fait preuve d’une ‘’sérénité et d’une assurance inédites en finale d’une Coupe d’Europe’’.

Mendilibar était conscient que la victoire était entre les mains de Bounou et c’est pourquoi il l’a mis au repos en Liga, afin d’arriver en pleine forme pour la finale de l’Europa League, ajoute le quotidien spécialisé.‘

« Un Bounou majestueux offre à Séville une septième Europa League’’, écrit, pour sa part, la première radio espagnole ‘’Cadena Ser’’ sur son site internet, relevant que le gardien de but marocain a dominé la rencontre et donné de la ‘’sérénité’’ à son équipe dans les moments les plus difficiles de la rencontre.

Avec ses arrêts ‘’incroyables’’, Bounou a changé le destin de la finale et offert à FC Séville son septième étoile, fait remarquer la publication. FC Séville a remporté la Ligue Europa aux tirs au but (4 tab 1, 1-1 a.p.) contre l’AS Rome.  Bounou a stoppé deux pénaltys décisifs. Les Espagnols, qui succèdent à l’Eintracht Francfort, remportent cette compétition pour la septième fois et seront qualifiés pour la Ligue des champions la saison prochaine.

AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici