Dakhla-Oued Eddahab continue à renforcer sa position de pôle attractif pour l’investissement étranger

0
160

Les visites des délégations économiques étrangères ont été l’occasion pour présenter le climat des affaires, les potentialités socio-économiques et les opportunités d’investissement qu’offre la région et mettre l’accent sur le nouveau modèle de développement pour les provinces du Sud lancé par le Roi Mohammed VI.

Ces délégations ont été également informées des différentes opportunités d’investissement dans plusieurs secteurs productifs, tels que les énergies renouvelables, l’agriculture, la pêche et l’aquaculture, ainsi que des perspectives de coopération bilatérale, d’opportunités d’échanges commerciaux et des moyens d’attraction des financements de capitaux privés.

De même, les hommes d’affaires ont eu droit à des exposés riches et étoffés sur les grands chantiers d’infrastructure achevés et ceux en cours de réalisation, qui vont faire de Dakhla une plaque tournante régionale entre l’Europe et l’Afrique, en l’occurrence le port Dakhla Atlantique, les zones de distribution et de commerce à Bir Gandouz et El Guerguarat et la Zone Franche West Africa adossée au port, ainsi que le projet de dessalement de l’eau de mer pour irriguer 5.000 hectares de terres agricoles.

Dans ce contexte, le directeur du Centre régional d’investissement (CRI), Mounir Houari, a souligné que les projets structurants que connait la région constituent un levier majeur pour consolider sa position en tant que porte d’entrée vers le marché africain et une plateforme d’échanges commerciaux entre plusieurs continents.

Ainsi, une importante délégation chilienne composée des consuls honoraires du Maroc à la République du Chili s’est informée des opportunités d’investissement et de coopération dans la région. Le Chili, pays à économie ouverte et le seul en Amérique du Sud à avoir conclu le plus grand nombre d’accords de libre-échange avec plusieurs pays, veut travailler main dans la main avec le Maroc pour davantage de progrès et de prospérité.

Les membres de la délégation ont souligné que la région Dakhla-Oued Eddahab est un hub économique clé vers l’Amérique Latine, notamment avec la mise en place du futur port Dakhla Atlantique.

Pour leur part, les membres d’une délégation économique panaméenne du Conseil national de l’entreprise privée du Panama (CONEP) se sont dits « impressionnés » par le niveau de développement à Dakhla et les chantiers lancés dans tous les domaines, exprimant leur disposition à examiner les possibilités d’investissement dans la région.

Ils ont, dans ce sens, mis l’accent sur l’importance de consolider les liens de collaboration entre le Panama et le Maroc dans tous les domaines, notamment économique, social et culturel, mettant en avant les efforts déployés par le Royaume dans différents secteurs d’activité dans la région.

Mettant l’accent sur l’importance de tirer profit des opportunités d’affaires qu’offre cette région, ils ont appelé à consolider les relations de coopération commerciale et culturelle entre les deux pays et à intensifier l’échange de visites des acteurs économiques de part et d’autre.

Par ailleurs, une importante délégation d’hommes d’affaires espagnols a effectué une visite de prospection aux chantiers réalisés et ceux en cours à Dakhla. Lors de cette visite effectuée en marge du Forum d’investissement Maroc-Espagne, tenu le 23 juin dernier, les membres de cette délégation composée de quelque 160 hommes d’affaires et investisseurs espagnols, ainsi que des responsables des chambres professionnelles ibériques, ont loué les opportunités d’investissement et la qualité des infrastructures à Dakhla, exprimant leur disposition à examiner les possibilités d’investissement dans différents secteurs productifs.

Ils ont fait part de leur intérêt pour cette région et de leur souhait de contribuer à la dynamique économique locale, en saisissant les différentes opportunités d’investissement.

Cette visite a permis aux acteurs économiques et chefs d’entreprises espagnols de débattre des opportunités d’investissement et d’affaires dans différents secteurs productifs de la région, tels que l’agro-alimentaire, l’industrie, la logistique la pêche et les énergies renouvelables.

En outre, une importante délégation américaine composée d’hommes d’affaires et d’investisseurs s’est informée, dans le cadre du Forum d’investissement Maroc-USA, tenu à Dakhla les 8 et 9 mars dernier, des opportunités d’investissement prometteuses de la perle du Sud et de l’essor de développement que connaît cette partie du Royaume.

A cette occasion, la délégation s’est rendue à plusieurs sites à vocation économique dans la région, en l’occurrence le port Atlantique, le port de la ville, le complexe des coopératives des produits de terroir et certaines unités industrielles de fabrication et de valorisation des petits pélagiques.

Les membres de la délégation US ont souligné que « la région recèle de multiples opportunités d’investissement, notamment dans le domaine industriel qui intéressent les investisseurs américains », invitant les opérateurs économiques à mettre à profit les opportunités d’investissement et de commerce et à prendre connaissance des avantages accordés aux investisseurs, en termes d’assistance et de soutien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici