Casablanca: « Noss-Noss-Talgie » de Karim Duval 100% pour le public marocain

0
92

Originaire de Fès, Karim Duval est parti faire ses études en France à 18 ans,L’humoriste n’a jamais vraiment quitté le Maroc. Enraciné dans une double culture franco-marocaine (avec un zeste de Chine qui fait sa particularité), il acquiert un flegme et un regard aiguisé sur les choses et la société qu’il gardera à vie.
Après une carrière de cadre « bankable », à ses 30 ans il décide de tout plaquer pour se consacrer à sa passion : l’humour. Et un premier spectacle, « Melting Pot », qui rencontre un large succès pendant 5 ans, à Paris, en tournée… et bien sûr au Maroc ; Casablanca, Rabat, le « Marrakech du Rire »… où il proposera une adaptation spéciale du show pour le public marocain, avec une bonne dose de darija.

Noss en Français, Noss en Darija, Karim Duval jongle avec ses deux langues natales (et toujours une petite dose d’Asie) pour livrer son regard sur un monde qui change et un Maroc qui le dépasse… sans jamais le lâcher ! Loin des yeux, près du cœur.

« Noss-Noss-Talgie » c’est l’histoire d’un mec parti de son pays d’enfance il y a 20 ans sans jamais le quitter. Un mec qui pense à Bouznika alors qu’il est sur une plage à Miami. Qui rêve de kefta alors qu’un Parisien l’a traîné de force dans un restaurant vegan. Qui convertit encore tout en dirhams quand il fait ses courses. Et n’oublie pas de ralentir quand sa vie en France est speed !

Qu’est-ce qui fait qu’on reste attaché au Maroc à vie ? Même quand on habite loin. Même si on vit sur la Lune ? La famille, les amis, la cuisine ? Une conduite fluide sur des routes lisses ? Ou ce truc inqualifiable qu’on exprime avec fierté et autodérision en disant: “El Maghriiiiib…

Son spectacle « Y », dédié à la génération Y, rencontre actuellement un grand succès en France et l’a convaincu d’une chose : « Une fois qu’on s’est prouvé qu’on pouvait créer un second spectacle, on veut en écrire plein d’autres. Alors pourquoi ne pas se lancer un défi : créer un spectacle inédit et exclusivement pour le public marocain. Il s’appellera « Noss Noss Talgie », et ce sera une déclaration d’amour à mon pays de cœur. ».

Fort de plus d’un millier de représentations, de tournées à l’étranger ; Londres, Dubaï, Shanghai, Beijing, Nouméa, d’une expérience de chroniqueur sur “Europe 1”, des dizaines de vidéos sur YouTube et surtout de cette identité, ce petit truc qui ne vous quitte pas depuis l’enfance… et bien il est prêt à le rendre au Pays qui le lui a donné.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici