Bouznika : batterie de mesures pour soutenir les associations actives dans le domaine de la jeunesse et de l’enfance (ministre)

0
181

Le programme gouvernemental a prévu au titre de l’année 2022 une batterie de mesures pour soutenir le tissu associatif s’activant dans le domaine de la jeunesse et de l’enfance, a souligné, vendredi à Bouznika, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid.

Le programme de partenariat et de soutien des différents acteurs associatifs dans le domaine de la jeunesse et de l’enfance est l’un des axes majeurs de la stratégie du ministère pour renforcer le tissu associatif dans le pays et sa position dans la société, a souligné le ministre dans une allocution lue en son nom par le Secrétaire général du ministère Mustapha Messaoudi à l’ouverture du 12e congrès national de l’Association Chouala pour l’éducation et la culture sous le thème: La mise en oeuvre des rôles constitutionnels de la société civile tributaire de l’élaboration d’un Code des associations.

A cet égard, le responsable a relevé qu’au titre de l’année 2022, le département prévoit l’aménagement de 200 maisons de jeunes et de centre socio-éducatifs de proximité dans les différentes régions du Royaume, et 100 centres dédiés aux femmes et à la formation professionnelle et des crèches, notant que le ministère compte aussi rouvrir plus de 160 établissements fermés à cause de manque de moyens, et doter 431 maisons de jeunes et 254 centres dédiés aux femmes de service de connexion internet par fibre optique.

Pour sa part, la représentante du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) Saadia Wadah a souligné que les rôles constitutionnels de la société civile s’érigent au rang des priorités pour le CNDH partant de sa conviction du rôle de la société civile dans l’édification de l’État démocratique et l’enracinement du projet de la société démocratique basée sur la participation, le pluralisme, la bonne gouvernance et les droits de l’homme.

Et d’ajouter que le conseil a veillé dans le cadre de ses attributions, prévues par la Constitution, à la participation active aux différentes étapes nationales qui ont défini les contours des rôles de la société civile et les perspectives de leur développement en tant que mécanisme durable à la participation citoyenne et à la démocratie participative.

Le 12e Congrès national de l’Association Chouala pour l’éducation et la culture va débattre trois jours durant du bilan des activités et programmes de l’association, examiner et adopter ses rapports moral et financier et procéder au renouvellement des organes de l’association.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici