Algérie.. La hausse des prix des moutons suscite des inquiétudes à l’approche de l’Aïd al-Adha

0
13

Le marché du bétail en Algérie souffre de prix élevés et d’une pénurie d’offre, en raison de la forte demande d’achats à l’approche de l’Aïd al-Adha. Les prix négociés oscillent entre 60 000 et 110 000 dinars algériens par mouton, ce qui représente une augmentation notable par rapport à l’année dernière.

Les raisons de cette augmentation sont dues à plusieurs facteurs, dont le coût de l’élevage ovin en raison du prix élevé des aliments pour animaux, et l’abandon de certains éleveurs de l’activité, ce qui a entraîné une baisse de la production. Le nombre de moutons ne dépassait pas 17 millions de têtes, ce qui rend nécessaire le recours aux importations.

Il convient de noter que les autorités algériennes ont distribué d’importantes quantités d’orge pour soutenir les éleveurs et ont importé des quantités de moutons de Roumanie pour combler la pénurie du marché local, destinés à l’abattage dans le but de fournir de la viande.

Il est important d’envisager le développement du secteur agricole et l’amélioration de la productivité locale pour éviter une forte dépendance aux importations. Une méthodologie de travail étudiée doit être développée qui prend en compte le changement climatique et une meilleure gestion des ressources naturelles.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici