Aïd Al Adha au Maroc .. Rituels, traditions et préparatifs

0
147
PHOTO MOKHTARI
PHOTO MOKHTARI

Malgré les changements dans la société, les familles marocaines maintiennent toujours les traditions et les coutumes de leurs ancêtres, en particulier lors des fêtes religieuses telles que l’Aïd al-Adha. L’importante sunna et les marocains savent très bien comment célébrer cette fête religieuse.
L’Aïd Al Adha au Maroc (Aïd El Kebir) est l’une des  festivités les plus importantes de l’année. Eid Al Adha signifie « Fête du Sacrifice ». Mais aussi parfois appelé Eid al Kabir, signifiant « La grande fête », en raison de son importance. La base de la fête est la tradition coranique du prophète Ibrahim étant prêt à sacrifier son fils Ismaël mais ensuite arrêté par une voix du ciel. Un mouton a été offert par Allah, qui a ensuite été sacrifié à la place.

L’Aïd al-Adha est l’une des deux principales fêtes islamiques. Par conséquent, les festins et les visites aux amis et à la famille font partie intégrante de la célébration.

Dans la semaine ou les deux précédant l’Aïd. Il est courant de voir des moutons amenés à la maison en moto ou en charrette, ou peut-être dans le coffre ouvert d’une voiture. Des abris temporaires seront installés dans des parkings, des garages municipaux ou sur des terrains vagues pour la vente et le soin des moutons jusqu’au jour de l’Aïd.

Le plus remarquable est le sacrifice d’un mouton âgé d’au moins un an. Après les prières de l’Aïd, il est de coutume d’ordonner au chef de famille de tuer le bélier avec un couteau tranchant pour soulager ses souffrances. Outre le sacrifice, cette fête est une opportunité pour les familles marocaines de renforcer les liens qui les unissent, en échangeant des visites et en se rassemblant autour de la même table pour partager des plats et mets traditionnels délicieux.

Chaque pays et culture musulmans a ses propres traditions qui entourent l’Aïd al-Adha ainsi que de délicieuses recettes spéciales pour la fête. Des bonbons et des biscuits sont préparés à l’avance pour les vacances et de nouveaux vêtements et costumes traditionnels sont achetés pour les enfants.

La plupart des Arabes ont tendance à utiliser chaque partie de l’animal. Il existe des plats spéciaux dans lesquels nous utilisons la tête, la queue, les intestins, l’estomac, etc. Même le cerveau ou la graisse ne sont pas gaspillés.

La Fête du Boujloud :

La tradition Boujloud est profondément ancrée dans la tradition berbère. Prenant place plusieurs jours après l’Aïd al Adha et se trouve principalement dans le sud du Maroc comme divertissement pour les enfants. Le nom Boujloud se traduit par « le père des peaux », et il fait référence aux costumes étranges portés principalement par les jeunes hommes pendant le spectacle.

En général. L’Aïd Al Adha au Maroc est un moment de grande joie. Nos familles et nos amis se réunissent, souvent de l’étranger. Les visages souriants sont partout. Et pour les voyageurs, c’est une période passionnante pour apercevoir une période spéciale de l’année, pour participer à l’ambiance des aspects culturels plus traditionnels du Maroc, et repartir avec une expérience incroyable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici