Agriculture: Ghana tire profit de l’expérience marocaine

0
68

Le Ghana s’inspire de l’expérience pionnière du Royaume du Maroc en matière d’agriculture et de gestion des ressources hydriques, selon le ministre ghanéen de l’Alimentation et de l’Agriculture, Bryan Acheampong.

Lors de sa visite à Rome samedi, à l’issue de discussions avec le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki, M. Acheampong a exprimé son désir de renforcer la coopération entre Rabat et Accra dans le domaine agricole afin de profiter mutuellement des opportunités offertes par les deux pays.

Le ministre a également salué l’engagement du Maroc en faveur de la sécurité alimentaire en Afrique, en soulignant le rôle stratégique de l’Office chérifien du phosphate (OCP), premier exportateur mondial de phosphates.

De son côté, M. Sadiki a exprimé la volonté de son département de renforcer davantage la coopération bilatérale entre le Maroc et le Ghana dans le secteur agricole, notamment par l’échange de bonnes pratiques.

Lors d’une déclaration à la presse, le ministre a souligné que cette réunion, qui s’est tenue en présence de la représentante permanente adjointe du Royaume du Maroc auprès des Agences des Nations Unies à Rome, Houda Ayouch, a été l’occasion d’examiner les moyens d’accélérer la mise en œuvre du mémorandum d’entente entre les deux pays. Il a annoncé la création d’un comité mixte chargé d’accélérer son exécution.

Ces discussions, qui ont eu lieu en marge de la 43e session de la Conférence de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), ont également abordé plusieurs questions d’intérêt commun, telles que les chaînes de valeur, la production agricole, la formation et la recherche, l’économie bleue, l’irrigation et les systèmes alimentaires.

Le Maroc a participé à l’ouverture de la 43e session de la Conférence de la FAO, qui comprendra l’élection du Directeur général de l’organisation et une série de tables rondes de haut niveau sur la gestion intégrée des ressources hydriques.

La Conférence de la FAO, en tant qu’organe directeur suprême, formule des recommandations sur les questions alimentaires et agricoles mondiales et examine les questions de politique de gouvernance mondiale.

L’élection du Directeur général de l’organisation pour les quatre prochaines années est prévue dimanche. Le Directeur général sortant, Qu Dongyu de Chine, a été élu pour la première fois en juin 2019 et se présente pour un nouveau mandat sans opposition, selon la FAO.

MAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici