32 femmes diplômées conductrices de train en Arabie Saoudite

0
94

Le réseau de train Saudi Railway (SAR) en Arabie saoudite a célébré les résultats de la formation de ses 32 premières conductrices dans une vidéo partagée sur son compte Twitter, après que les femmes aient terminé la première étape en 2022. La vidéo, publiée le jour du Nouvel An, met en scène certaines des femmes qui ont participé à la formation et qui ont déclaré être très fières de faire partie de cette initiative pionnière, dont elles constituaient le premier lot, et se réjouir de ce qui les attend. 

Après un an de formation, les 32 femmes sont désormais en passe de conduire des trains à grande vitesse sur la ligne Haramain de 453 kilomètres entre les villes saoudiennes de La Mecque et de Médine, ce qui fait d’elles les premières femmes à conduire des trains SAR.

Les femmes saoudiennes ont joué un rôle important dans l’économie du Royaume ces dernières années, et la capacité à conduire a joué un rôle majeur dans cette tendance. Avant 2018, les femmes saoudiennes n’étaient pas autorisées à conduire, ce qui limitait leur mobilité et leurs opportunités de carrière. Cependant, la levée de l’interdiction a marqué un changement majeur dans le rôle des femmes dans la société saoudienne. Depuis lors, les femmes ont fait des progrès considérables sur le marché du travail. Cette tendance devrait se poursuivre alors que le gouvernement travaille à la réalisation de ses objectifs dans le cadre de Saudi Vision 2030, un plan établi en 2016 pour diversifier l’économie et réduire sa dépendance au pétrole.

En Arabie saoudite, les femmes peuvent désormais occuper un plus grand nombre d’emplois, notamment des postes dans les secteurs du transport et de la logistique, qui leur étaient auparavant interdits. Le fait de pouvoir conduire leur a également donné plus d’indépendance et la liberté de poursuivre leur éducation et leur carrière. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici