USA: Wall Street ouvre en nette baisse

0
154

La Bourse de New York a ouvert, mardi, en nette baisse, pénalisée par la crainte persistante d’une récession, qui pèse notamment sur les cours des matières premières, dont le pétrole.

Dans les premiers échanges, l’indice Dow Jones perdait 575,58 points, soit 1,85%, à 30.521,68 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 1,84% à 3.754,84 points. Le Nasdaq Composite cède 1,71%, soit 190,02 points, à 10.937,825.

Alors qu’un cycle de remontée des taux d’intérêt des banques centrales se met en place et fait craindre une entrée de l’économie en récession, les investisseurs ont grandement délaissé les marchés d’actions depuis le début d’année et l’indice S&P-500 a bouclé son pire premier semestre depuis 1970.

Les marchés anticipent un autre relèvement des taux de la Réserve fédérale de 75 points de base lors de la réunion du 27 juillet, selon le baromètre FedWatch.

Les acteurs du marché se projettent aussi sur la publication du rapport de l’emploi pour le mois de juin, attendue vendredi, et sur les prochains résultats trimestriels des entreprises, dont la publication débutera dans une dizaine de jours.

“Le marché a désespérément besoin de bonnes nouvelles”, a indiqué Florian Ielpo, responsable de la macro chez Lombard Odier Investment Managers, cité par Wall Street Journal, notant qu’il est devenu de plus en plus difficile de compenser les craintes croissantes des investisseurs.

“Même avec la possibilité d’une réduction des prix à l’horizon, les investisseurs se demandent comment cela pourrait répondre aux craintes croissantes liées à la récession et à l’inflation.

De même, les rendements obligataires américains affichent une forte baisse, reflet du repli des investisseurs vers les valeurs refuges: celui du dix ans cède plus de neuf points de base à 2,8145%.

Parmi les plus fortes baisses sectorielles, le compartiment de l’énergie recule de 2,5% face au plongeon des cours du pétrole, en baisse de 5,16% pour le Brent et de 4,52% pour le brut léger américain. Les groupes Exxon Mobil et Chevron perdent tous deux 2%.

Les valeurs minières reculent également après la baisse du cours du cuivre, au plus bas depuis 17 mois en raison des craintes de récession. Les géants de la technologie évoluent en baisse: Amazon cède 1,60% tandis que Microsoft et Alphabet perdent 1,78% et 2,28% respectivement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici