Une augmentation des décès de pèlerins de Jordanie et de Tunisie et le limogeage d’un responsable tunisien

0
23

La Jordanie a annoncé que le nombre de décès de pèlerins extérieurs à la mission officielle du Royaume était passé à 75, en raison de leur exposition aux insolations causées par la grave vague de chaleur que connaît l’Arabie saoudite. Le ministère jordanien des Affaires étrangères a indiqué que des permis d’inhumer avaient été délivrés à La Mecque pour 68 pèlerins jordaniens sur la base des souhaits de leurs familles, et que des travaux sont en cours pour délivrer des permis d’inhumer pour 7 autres personnes décédées.

Le ministère a également déclaré avoir retrouvé 96 de ses pèlerins nationaux sur 110 portés disparus, et 27 d’entre eux sont soignés dans des hôpitaux saoudiens, dont 15 dans un état critique. Les recherches sont toujours en cours pour retrouver 7 autres pèlerins disparus.

En Tunisie, le président Kais Saied a limogé le ministre des Affaires religieuses Ibrahim Al-Chaibi en raison de l’augmentation du nombre de morts parmi les pèlerins tunisiens à 49, dont seulement 5 faisaient partie de la délégation officielle, et le reste se trouvait en Arabie Saoudite en voyage touristique. visas en dehors du cadre officiel. Ces décès ont provoqué une vague de colère parmi les Tunisiens, notamment après la publication de photos du ministre prenant des selfies avec des pèlerins.

Selon l’Agence France-Presse, le nombre de morts parmi les pèlerins a dépassé le millier cette année, notant que plus de la moitié des victimes n’avaient pas de permis pour le Hajj et qu’ils accomplissaient le rituel par temps très chaud, car la température à La Mecque atteignait 51,8 degrés Celsius à l’ombre.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici