Tentative de meurtre: L’international néerlandais Quincy Promes condamné à 18 mois de prison

0
103

L’attaquant international néerlandais du Spartak Moscou Quincy Promes, jugé pour avoir poignardé un cousin lors d’une fête familiale, a été condamné lundi, en son absence, à 18 mois de prison ferme par un tribunal d’Amsterdam.

Le joueur de 31 ans, qui avait plaidé non coupable de « tentative d’homicide involontaire », vit en Russie et n’a pas assisté à la sentence. En l’état, l’accusation a prouvé qu’il était « prématuré » de demander son extradition.

L’attaquant est « déçu » de ce jugement dont il va faire appel, a par ailleurs indiqué son avocat Robert Malewicz à l’agence néerlandaise ANP. Quincy Promes était accusé d’avoir frappé son cousin à une jambe lors d’une fête d’anniversaire en juillet 2020, alors qu’une altercation avait éclaté au sujet d’un soi-disant collier volé.

Le tribunal a expliqué avoir « pris en considération le fait que le suspect était un joueur professionnel et une personnalité au moment de prendre une décision exemplaire ». « Le tribunal reproche également au suspect de ne pas avoir assumé ses responsabilités », at-il ajouté.

Le procureur, qui avait réclamé deux ans d’emprisonnement l’an passé, avait dû écarter les accusations de tentative de meurtre, faute de preuves. L’enquête a été déclenchée après des écoutes téléphoniques dans le cadre d’une affaire distincte de trafic de drogue impliquant également Promes.

Le joueur est ainsi effectué depuis mai pour avoir importé plusieurs centaines de kilos de cocaïne, notamment via le port belge d’Anvers. « Nous avons rapidement échangé après le verdict », a ajouté Me Malewicz. « Nous allons examiner tout cela soigneusement mais il m’a d’ores et déjà demandé de faire appel », a poursuivi l’avocat en précisant que cet appel se concentrait sur les conditions dans lesquelles les écoutes téléphoniques ont eu lieu.

Promes, qui a inscrit sept buts en 50 sélections avec les Oranje, a contesté l’Euro en 2021 avec son équipe nationale, mais il n’a plus été rappelé depuis. Le joueur, qui a percé à Twente avant de connaître un premier exil au Spartak Moscou (2014-2018), avait rejoint l’Ajax en 2019 en provenance du FC Séville. Il évoluait à Amsterdam au moment des faits.

En raison de ses déboires judiciaires, il est ensuite reparti en 2021 en Russie, où il avait notamment été désigné joueur de l’année en 2017.

AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici