Scandale au sein de Kuwait Airways: les candidates hôtesses de l’air soumises à un examen physique intrusif

0
134

Les femmes portant des lunettes, un appareil dentaire, des cicatrices, des grains de beauté, ainsi que celles qui étaient jugées en surpoids étaient refusées

L’incident a eu lieu dans un hôtel de Madrid, en Espagne, en novembre, lors d’un salon de recrutement organisé par Meccti, qui se décrit comme la plus grande agence de recrutement de personnel de cabine au monde. Trois sources ont déclaré à le journal espagnol El Diario  que le processus d’entretien était « inconfortable » dès le départ.

Lors d’une première inspection, les recruteurs refusaient les femmes portant des lunettes, un appareil dentaire, des cicatrices visibles ou des grains de beauté, ainsi que celles qu’ils jugeaient en surpoids. Les recruteurs ont demandé à certaines si elles étaient prêtes à perdre du poids, et à d’autres si elles étaient prêtes à « manger plus ». Ils sont même allés jusqu’à rejeter une candidate car ils « n’aimaient pas sa peau ou son sourire », affirme Mariana. Une autre candidate révèle que les recruteurs vérifiaient « les cicatrices, les taches de naissance et les tatouages ».

Sur la soixantaine de personnes présentes à l’événement, trois seulement étaient des hommes, que les recruteurs ont refusés expliquant que la compagnie aérienne n’engageait que des hommes koweïtiens.

Le ministère espagnol du Travail a ouvert une enquête sur les processus de recrutement de Meccti. Joaquín Pérez Rey, secrétaire d’État espagnol à l’Emploi, a qualifié la conduite présumée des recruteurs de « comportement intolérable qui viole la dignité et les droits fondamentaux de ces femmes. »

I24News

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici