Sacrifices en Cisjordanie occupée… prix élevés et poches vides

0
25

Les difficultés économiques rencontrées par les Palestiniens. Voici ses points forts :

La situation économique difficile : L’augmentation significative des prix des sacrifices reflète la situation économique difficile à laquelle sont confrontés les Palestiniens, car les sacrifices sont devenus inaccessibles aux groupes aux revenus les plus faibles en raison des prix élevés.

Division des classes sociales : Les sacrifices classés en deuxième ou troisième catégorie sont affichés en raison de l’incapacité des classes moyennes et inférieures à acheter des sacrifices de la meilleure qualité.

Personnes concernées : les employés de l’Autorité palestinienne qui souffrent de recevoir la moitié de leur salaire et les travailleurs de la Ligne verte qui ont perdu leur emploi après la guerre à Gaza sont parmi les plus touchés et ceux qui ont été privés de la possibilité d’acheter des animaux sacrificiels. .

Prix ​​: Les prix des sacrifices sur le marché du mercredi, au sud d’Hébron, varient de 350 dinars jordaniens à 650 dinars jordaniens minimum pour un bon sacrifice, ce qui reflète la pression économique sur les familles palestiniennes.

Chômage et économie : Le taux de chômage atteint environ 50 % en Cisjordanie, et on constate une baisse notable du volume des revenus économiques en raison des conditions économiques difficiles et des restrictions financières imposées par Israël à l’Autorité palestinienne.

Défis financiers : L’Autorité palestinienne est confrontée à d’importants défis financiers, notamment une dette publique dépassant 11 milliards de dollars et une baisse significative des recettes fiscales en raison des restrictions israéliennes et des menaces de suspension des transactions financières.

Ces points reflètent le désespoir économique que connaissent les Palestiniens et son impact sur leur capacité à célébrer l’Aïd al-Adha comme ils l’espéraient.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici