ROYAUME-UNI: LA CHAÎNE DE MAGASINS MCCOLL’S EN REDRESSEMENT JUDICIAIRE, 16.000 EMPLOIS MENACÉS

0
235

La chaîne britannique de magasins de proximité McColl’s, en faillite, a annoncé vendredi demander son placement en redressement judiciaire, faisant craindre pour ses 16.000 employés au Royaume-Uni.

La chaîne britannique de magasins de proximité McColl’s, en faillite, a annoncé vendredi demander son placement en redressement judiciaire après avoir échoué à convaincre ses créanciers du bienfondé d’un plan de sauvetage et suscitant des craintes pour ses 16.000 employés au Royaume-Uni. « Pour protéger les créanciers, préserver l’avenir de l’entreprise et protéger les intérêts des salariés, le conseil d’administration n’a malheureusement d’autre choix que de placer la compagnie en redressement judiciaire », a annoncé McColl’s dans un communiqué.

L’autorité britannique des marchés a suspendu « temporairement » les actions de McColl’s à la Bourse de Londres juste avant l’annonce. Fin avril, McColl’s avait dit être affecté par « la réduction des dépenses de consommation et la poursuite des perturbations des chaînes d’approvisionnement dans tout le secteur » de la distribution. Les actions s’étaient envolées de près de 50% vendredi en début de journée, portées par l’espoir d’un accord de sauvetage avec le géant britannique des supermarchés Morrisons, qui est déjà partenaire de McColl’s, évoqué par la presse britannique.

« Les discussions constructives avec le principal fournisseur de gros de la société pour trouver une solution aux problèmes de financement de l’entreprise (…) avaient fait des progrès significatifs », a indiqué McColl’s, en référence à Morrisons dont il avait précédemment indiqué qu’il était son principal grossiste.

1100 magasins

Mais « les créanciers ont clairement indiqué qu’ils n’étaient pas convaincus que ces discussions aboutiraient à un résultat acceptable pour eux », a poursuivi McColl’s, qui dit avoir mandaté le cabinet PWC comme administrateur, espérant qu’il « mette en œuvre une vente de l’entreprise à un acheteur tiers dès que possible ». Outre Morrisons, le groupe EG, qui appartient aux richissimes frères Issa et au fonds d’investissement TDR Capital, et qui possède notamment des stations-service au Royaume-Uni, en Europe continentale et aux Etats-Unis, était aussi intéressé par McColl’s, selon SkyNews.

Contactés par l’AFP, un porte-parole d’EG s’est refusé à tout commentaire et Morrisons n’a pas immédiatement répondu. McColl’s dispose d’un réseau de quelque 1100 magasins et de près de 200 marchands de journaux en Grande-Bretagne, où il emploie 16.000 personnes. Près de 200 boutiques étaient ouvertes en partenariat avec Morrisons fin 2021.

Mardi, il avait annoncé qu’il ne publierait pas ses résultats annuels d’ici à la fin mai, contrairement à ce qui était initialement prévu, en raison de « la nécessité de conclure les discussions (…) autour d’une éventuelle solution de financement pour l’entreprise ».

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici