Reynald Pedros: Les Lionnes de l’Atlas ont compris qu’elle peuvent rivaliser avec les meilleures

0
145
Reynald Pedros TWITTER
Reynald Pedros TWITTER

L’équipe féminine de football du Maroc a réalisé un exploit historique en se qualifiant pour les huitièmes de finale du mondial féminin, sous la direction de leur entraîneur inspirant, Reynald Pedros. Une victoire cruciale contre la Colombie (1-0) à Perth a déclenché des célébrations de joie et d’espoir pour une aventure prometteuse dans le tournoi.

Lors de la conférence de presse après le match, Reynald Pedros a exprimé son enthousiasme en déclarant : « Cette équipe m’a agréablement surpris, parce que les joueuses ont compris qu’elles peuvent rivaliser avec les meilleures. J’espère que ce match sera le début d’une belle aventure. » Les Lionnes de l’Atlas ont montré un esprit de combativité et une détermination inébranlable, capturant les cœurs et l’imagination des amateurs de football à travers le monde.

Cependant, cette victoire ne revêt pas seulement une signification sportive. Reynald Pedros a ajouté : « On est le premier pays arabe à se qualifier pour les huitièmes de finale (d’un Mondial féminin) et c’est absolument exceptionnel. » Ce triomphe revêt une importance culturelle et sociale significative, mettant en avant le potentiel et la détermination des femmes marocaines dans le sport.

Une note spéciale de dédicace a été ajoutée par Pedros : « Je dédie cette qualification historique pour les huitièmes de finale, qui est absolument fabuleuse, à SM le Roi Mohammed VI. » Cette dédicace reflète la reconnaissance profonde de l’équipe envers le soutien et l’encouragement apportés par le roi du Maroc.

Le parcours des Lionnes de l’Atlas jusqu’à cette qualification mémorable a été marqué par une résilience exceptionnelle. Revenant sur la défaite initiale contre l’Allemagne (6-0), Pedros a révélé : « C’était un match d’ouverture de la Coupe du monde contre une équipe qui jouait pour la gagner et qui avait énormément d’expérience, alors que nous entamions cette première participation un peu sur la pointe des pieds et avec beaucoup d’émotions. » La défaite n’a pas éteint leur esprit, mais l’a plutôt galvanisé.

Pedros a également partagé la méthode employée pour remonter la pente : « On a mobilisé les joueuses très rapidement. On leur a expliqué que c’était une phase de poule à trois matches et qu’il fallait alors préparer la Corée (…) en corrigeant certaines choses. On s’est dit que pour se donner la chance d’exister il nous faut trois points. » Cette approche concentrée sur l’amélioration constante et la persévérance a porté ses fruits.

Pedros a souligné : « Je pense que si on est là aujourd’hui c’est qu’on le mérite. » Les Lionnes de l’Atlas ont prouvé qu’elles avaient la ténacité et la capacité de rivaliser au plus haut niveau, laissant une empreinte indélébile dans l’histoire du football marocain.

Le but décisif de la victoire, inscrit par Anissa Lahmari (45e+1), a été le catalyseur de la célébration historique. Cette victoire a propulsé le Maroc à la deuxième place du groupe H, une réalisation impressionnante pour une équipe qui continue de briser les barrières et de repousser les limites.

Le Maroc continue de s’affirmer en tant que pionnier du football féminin dans la région. Avec la passion et la détermination qui les animent, les Lionnes de l’Atlas se préparent maintenant pour les huitièmes de finale, prêtes à écrire un nouveau chapitre mémorable dans leur voyage au Mondial féminin.

MAP

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici