Revue de Presse du Mercredi 23 Mars 2022

0
215

Libération

Pour le PSOE, l’Espagne “doit se tourner vers l’avenir »

Le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), au pouvoir, a souligné que le soutien du gouvernement espagnol à l’initiative marocaine d’autonomie pour le Sahara s’inscrit dans le cadre de la volonté de Madrid de “se tourner vers l’avenir’’ et d’édifier une relation bilatérale “à la hauteur du 21è siècle’’. ‘’L’Espagne doit se tourner vers l’avenir en édifiant des relations avec le Maroc à la hauteur du 21e siècle’’, affirme le PSOE dans un document intitulé ‘’l’importance des relations de l’Espagne avec le Maroc’’. Il est « fondamental » d’établir des relations ‘’solides et stables avec un pays voisin et un partenaire stratégique comme le Maroc’’, en faveur de la “stabilité, la sécurité et la prospérité des deux pays’’, fait observer le document. Une « nouvelle étape bilatérale » est désormais inaugurée entre les deux pays pour ‘’mettre fin à une crise avec un pays voisin et renforcer les liens bilatéraux’’, soutient le PSOE.

Le Maroc, un leader africain du transport maritime à long terme

Le Maroc a fait le choix judicieux d’investir dans le transport maritime et de la logistique portuaire pour se placer à long terme comme un leader africain de ce secteur, selon un Policy paper du Policy Center for the New South (PCNS). Le Maroc a parcouru un long chemin en matière de développement de sa connectivité maritime, affirme Youssef Tobi, auteur de ce policy paper, notant que le Royaume est le deuxième pays à l’échelle du continent africain (après l’Egypte), et le 22ème à l’échelle mondiale (contre le 81ème rang en 2006). Cette bonne performance du Maroc est le corollaire de grands efforts d’investissements entrepris lors des vingt dernières années dont la principale manifestation est la mise en service, en 2007, du port Tanger Med I, précise-t-il.

Al Bayane

Le Grand Prix Mondial Hassan II de l’Eau remis à l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal

Le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a procédé, lundi à Diamniadio, près de Dakar, à la remise de la septième édition du Grand Prix Mondial Hassan II pour l’Eau, décernée à l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), en la personne du Haut Commissaire de l’organisation Hamed Diané Séméga. Le lauréat de la 7ème édition du Grand Prix Mondial Hassan II a été récompensé pour son engagement sur le thème « La sécurité de l’eau dans les territoires pour le développement durable et la sécurité alimentaire ». S’exprimant à cette occasion, Baraka a indiqué que le Grand Prix Mondial Hassan II de l’Eau institué en reconnaissance de la perspicacité, la vision avant-gardiste et la clairvoyance de Feu SM Hassan II, est une des plus prestigieuses distinctions mondialement reconnues dans le domaine de l’eau.

Sahara marocain: La France réitère son soutien au plan d’autonomie comme « base sérieuse et crédible » (Al Bayane)

La France a réitéré, lundi, son soutien au plan d’autonomie marocain comme « base de discussions sérieuse et crédible » pour la résolution du différend autour du Sahara marocain. La position de la France concernant le Sahara est « constante », en faveur d’une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies. « Dans cette perspective, le plan d’autonomie marocain est une base de discussions sérieuse et crédible », a déclaré la porte-parole du Quai d’Orsay.

Maroc le Jour

Global Money Week 2022: L’AMMC s’engage aux côtés de la FMEF

L’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) prend part à la Global Money Week (GMW), qui se tient du 21 mars au 03 avril 2022 sous le thème « Build your future, be smart about money ». L’AMMC en tant que membre fondateur de la Fondation Marocaine pour l’Education Financière (FMEF), réitère ainsi son engagement à travers un programme diversifié visant à renforcer les connaissances du jeune public sur les sujets relatifs à l’épargne et à l’investissement dans le marché des capitaux, affirme l’Autorité dans un communiqué. Dans ce sens, l’Autorité prévoit l’organisation de journées d’immersion et conférences en faveur des étudiants de grandes écoles et d’universités, ainsi que le lancement de la deuxième édition de la compétition « Quiz Finance » pour les lycéens.

Assahra Al Maghribia

9è Forum mondial de l’eau: Inauguration du Pavillon Maroc, une vitrine pour exposer l’expérience marocaine en matière de ressources hydriques

Dans le cadre de la participation distinguée du Maroc aux travaux de la 9-ème édition du Forum mondial de l’eau, qui se tient du 21 au 26 mars dans la capitale sénégalaise Dakar, le ministère de l’Équipement et de l’Eau a mis en place un Pavillon pour mettre en avant l’expérience du Royaume et réalisations dans le secteur des ressources hydriques. Aménagé au Centre d’exposition du Centre International de Conférences Abdou Diouf (Cicad), à Diamniadio, une ville située à 30 km de Dakar, le Pavillon marocain, d’une superficie de 325 m2, a été inauguré lundi soir par le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, au premier jour des travaux de ce Forum, en présence du président du Conseil mondial de l’eau, Loïc Fauchon, du Haut Commissaire de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), Hamed Diané Séméga, lauréat de la 7-ème édition du Grand Prix mondial Hassan II de l’Eau, et du lauréat du précédent Grand Prix, ainsi que de l’ambassadeur du Maroc au Sénégal, Hassan Naciri, et des membres du Comité Permanent du Grand Prix Hassan II.

Al Ahdath Al Maghribia

Accord avant le 1er mai entre le gouvernement et les syndicats: le dialogue social porte sur plusieurs axes

Après une première réunion, en février dernier, entre le chef du gouvernement Aziz Akhannouch et les dirigeants des centrales syndicales les plus représentatives, la Commission du secteur privé pour le dialogue social, présidée par le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, a tenu sa première réunion dans l’objectif de se mettre d’accord sur les grands axes qui seront négociés dans les jours à venir, avant d’annoncer les conclusions du dialogue avant le 1er mai au plus tard. Selon des sources syndicales de la CDT, la réunion a été axée sur les grands axes qui seront négociés, ajoutant qu’une feuille de route pour le dialogue a été mise en place. Parmi les grandes lignes de cette feuille de route du dialogue, l’amélioration du pouvoir d’achat, les conflits collectifs du travail compliqués et l’emploi face aux répercussions de « Covid-19 ».

TAMWILCOM déploie de nouvelles mesures d’appui au financement des entreprises

De nouvelles mesures phares d’appui au financement des entreprises ont été déployées, témoignant du soutien continu de l’État en faveur du tissu économique national face à la conjoncture internationale, marquée par la crise ukrainienne, a annoncé TAMWILCOM. « Face à la conjoncture actuelle, marquée par la crise ukrainienne et ses impacts éventuels sur l’économie nationale, de nouvelles mesures d’appui au financement des entreprises ont été adoptées lors de la réunion de travail tenue le jeudi 10 mars sous la présidence de la ministre de l’Économie et des Finances et du ministre des Affaires Étrangères, et en présence des représentants de Bank Al Maghrib, de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) et du Groupement Professionnel des Banques du Maroc (GPBM) », indique un communiqué de TAMWILCOM. A l’issue de cette réunion, deux mesures phares ont été décidées, témoignant du soutien continu de l’Etat en faveur du tissu économique national, précise la même source.

Al Alam

Ryad Mezzour: La confiance mutuelle est la base entre l’État et les entreprises

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour a indiqué que l’enjeu aujourd’hui est la restauration de la confiance entre la petite et moyenne entreprise (PME) et l’État, étant donné que, dans le passé, les déclarations de la PME n’étaient pas transparentes. Intervenant devant la commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants, Mezzour a souligné que la confiance doit être mutuelle , tout comme les relations doivent être positives sur des bases solides et des engagements clairs, mettant l’accent sur la nécessité que chaque partie (État, banques, entrepreneur) assume ses responsabilités. L’État a mis en place des garanties et alloué des prêts afin d’insuffler une nouvelle dynamique aux PME pour rétablir leur équilibre, orienter les ressources vers la valeur ajoutée, et se concentrer sur les atouts qui offrent des opportunités d’innovation et d’emploi et garantissent des incitations pour les petits et moyens entrepreneurs.

Benmoussa insiste sur la nécessité d’inculquer aux enfants les langues à travers la langue maternelle, arabe ou amazighe

Le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa a affirmé que l’insertion économique des jeunes est étroitement liée à la question de l’apprentissage et du développement des compétences. Intervenant lors d’une réunion à la Chambre des conseillers du groupe thématique chargé de l’évaluation des politiques publiques relatives à la qualification et l’inclusion des jeunes dans la vie économique, le ministre a souligné la nécessité de d’examiner, de manière scientifique et pragmatique, la méthodologie d’enseignement des langues, de poursuivre l’amélioration de l’autonomisation linguistique des élèves et de réaliser plusieurs études dans le but d’explorer les méthodes les plus efficaces permettant d’aider l’enfant à maîtriser les langues, en se basant sur la langue maternelle nationale, l’arabe ou l’amazighe, ainsi que sur les langues étrangères.

Bayane Al Yaoum

Énergie éolienne : le Maroc 1er dans la région MENA et en Afrique

Le marché florissant de l’énergie éolienne offshore au Maroc l’a placé sur la liste des pays ayant le plus de potentiel d’émerger en tant que leaders mondiaux de l’industrie de l’énergie éolienne offshore. Le Maroc est en tête de liste des leaders potentiels du marché éolien en Afrique, selon un rapport du Conseil mondial de l’énergie éolienne (GWEC), rendu public la semaine dernière, suivi de l’Afrique du Sud, de la Tunisie, de l’Égypte et du Kenya. Sélectionnant 30 pays considérés comme ayant un fort potentiel, ce rapport classe le Maroc 12e au monde et premier dans la région Mena et en Afrique. Le classement du Conseil prend en considération le potentiel technique des pays, les niveaux de coût solaire, la politique d’énergie renouvelable, les objectifs et l’engagement en matière d’hydrogène, entre autres critères.

Assahra Al Maghribia

Le ministère de l’Intérieur relance le dialogue social sectoriel en rencontrant les syndicats ce mercredi

La Fédération nationale des agents des collectivités locales, affiliée à l’UNTM, en plus d’autres centrales syndicales les plus représentatives, ont reçu une invitation du ministre de l’Intérieur pour prendre part à la réunion du Comité de direction du dialogue social, prévue aujourd’hui, mercredi, au siège de la Direction Générale des Collectivités Territoriales. Plusieurs points sont inscrits à l’ordre du jour de cette réunion, dont le bilan de la mise en œuvre des dispositions du protocole d’accord du 25 décembre 2019 et la feuille de route du dialogue social sectoriel pour l’année 2022. Said Fadouli, secrétaire général adjoint de la Fédération, a expliqué que cette réunion est l’occasion de reprendre le dialogue social, qui s’est arrêté depuis le 30 mars 2021, et d’exposer les revendications et les attentes des travailleurs des collectivités.

L’Opinion

Sahara marocain: L’Istiqlal salue hautement la position espagnole

Le Comité exécutif du Parti de l’Istiqlal a suivi avec beaucoup d’intérêt l’évolution des relations maroco-espagnoles à la lumière de la lettre adressée par le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, à Sa Majesté le Roi Mohammed VI et de sa teneur politique et diplomatique constructive et inédite concernant la question du Sahara marocain et l’avenir des relations entre le Maroc et l’Espagne, indique le Comité Exécutif dans un communiqué. A cet égard, l’Istiqlal salue vivement la position du gouvernement espagnol sur la question du Sahara marocain, dans laquelle l’Espagne considère l’Initiative d’autonomie présentée par le Maroc en 2007 comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour régler le différend «lié au Sahara marocain». Il salue également les engagements exprimés par le gouvernement espagnol dans la même lettre pour construire de nouvelles relations avec le Maroc, fondées sur la transparence, la communication permanente, le respect mutuel et le souci d’assurer la stabilité et l’intégrité territoriale des deux pays.

Programme Al-Ghait: Zoom sur ces avions faiseurs de pluie et de beau temps

Depuis le premier novembre 2021 et jusqu’au 30 avril 2022 se déploient régulièrement au niveau du territoire national diverses activités d’ensemencement des nuages effectuées dans le cadre du programme «Al-Ghait» dont l’objectif est d’augmenter le taux des précipitations pluviométriques. Lancé par Feu SM Hassan II dès 1984, ce programme a fait du Maroc l’un des pays leaders dans les techniques de «modification artificielle du temps». Depuis les premiers pas réalisés avec l’aide de l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID), le Royaume a pu durant ces dernières décennies développer un dispositif d’ensemencement des nuages qui s’appuie sur des ressources humaines 100% marocaines et qui fait figure de modèle à l’échelle du continent.

Al Massae

La Cour des Comptes révèle des déficiences au port d’Agadir

Dans son dernier rapport annuel, la Cour des comptes a fait état de l’existence de défaillances et de carences en matière logistique au port d’Agadir. Elle a expliqué que la desserte terrestre du port d’Agadir est encore limitée et ne permet pas d’améliorer sa compétitivité, ses deux portes ne pouvant plus assurer la fluidité du trafic, notamment aux heures de pointe, ce qui retarde la circulation des camions, et donc le processus de manutention du fret. Le rapport a également relevé des défaillances au niveau de la gestion du stationnement des navires, des flux et de la manutention des marchandises, ainsi que le manque d’une rentabilité minimale déterminée de l’activité de manutention liée aux conteneurs, qui doit être prise en compte par l’opérateur Marsa Maroc, expliquant que cette situation ne permet pas à l’Agence Nationale des Ports d’exercer correctement son rôle de suivi et d’évaluation.

Chambre des représentants: Adoption en commission de deux projets de loi sur la création du registre national agricole et l’INRA

La commission des secteurs productifs de la Chambre des représentants a adopté, lundi, à l’unanimité, le projet de loi n°80.21 portant création du Registre national agricole et le projet de loi n°81.21 modifiant et complétant la loi n°40.80 portant création de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA). Le registre national agricole, qui permet d’attribuer aux exploitations agricoles, quel que soit leur statut juridique, un unique identifiant digital, vise notamment à fournir une base de données de ces exploitations et des propriétaires des domaines agricoles. L’objectif étant d’assurer une exploitation optimale et efficace des terres agricoles, de renforcer et faciliter l’accès aux programmes mis en place par le gouvernement pour améliorer la situation des agriculteurs et la promotion du secteur agricole.

Al Yaoum Al Maghribi

Le DG de la MAP s’entretient avec l’ambassadeur du Sultanat d’Oman au Maroc

Le directeur général de l’Agence Marocaine de Presse (MAP), Khalil Hachimi Idrissi, s’est entretenu, lundi à Rabat, avec l’ambassadeur du Sultanat d’Oman au Maroc, Said Ben Mohamed Al Baraami. Cette rencontre a été l’occasion pour les deux parties d’aborder nombre de questions à caractère national, international et bilatéral, ainsi que les moyens permettant de hisser les relations entre les deux pays dans divers domaines, notamment les médias, pour davantage de rapprochement et de compréhension entre les deux peuples. A cet égard, Hachimi Idrissi a souligné l’importance du renforcement de la coopération médiatique entre les deux pays afin d’accompagner les efforts déployés à même de consolider le partenariat stratégique unissant le Maroc et le Sultanat d’Oman, appelant à donner un nouvel élan aux relations de coopération entre la MAP et l’ONA (Agence omanaise de presse).

Bourita s’entretient avec le président de la commission parlementaire mixte Maroc-UE

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a eu des entretiens, lundi à Rabat, avec le président de la commission parlementaire mixte Maroc-Union européenne (UE), du côté marocain, Lahcen Haddad. Cette réunion a été une occasion pour coordonner, échanger les points de vues et s’accorder sur des actions conjointes entre les diplomaties officielle et parallèle, a déclaré Haddad à la presse au terme de ces entretiens. Cette rencontre a permis d’examiner et de coordonner l’action au niveau du Parlement européen en vue d’un partenariat Maroc-UE fructueux au niveau de cette institution « ouverte et comprenant divers courants politiques et idéologiques », a-t-il poursuivi.

Rissalat Al Oumma

Le CCA œuvrera avec le Maroc pour assurer la réussite de la prochaine édition du Sommet des affaires USA-Afrique

Le Corporate Council on Africa (CCA) œuvrera de concert avec le Maroc pour assurer la réussite de la prochaine édition du Sommet des affaires États Unis-Afrique (US-Africa Business Summit) prévue en juillet prochain à Marrakech, a affirmé à Rabat, la PDG du CCA, Mme Florizelle Liser. « Nous allons oeuvrer avec le gouvernement marocain et le secteur privé dans le Royaume pour garantir le succès du US-Africa Business Summit » qui aura lieu dans la cité ocre du 19 au 22 juillet, a souligné Mme Liser à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita. Dans une déclaration à M24, la chaîne de l’information en continu de la MAP, la responsable a souligné que de nombreuses réunions seront organisées, à cette occasion, avec le gouvernement et le secteur privé au Maroc afin de s’assurer que cet événement atteigne les objectifs escomptés.

L’Économiste

Subvention du gasoil: La plateforme opérationnelle dès aujourd’hui

Fouzi Lakjaa, ministre délégué chargé du Budget, a annoncé que la plateforme dédiée à la demande de la subvention du gasoil sera mise en ligne dès ce mercredi. Tous les opérateurs du transport routier de personnes, de marchandises ainsi que les taxi-drivers sont éligibles à la subvention. Sont également ciblées les entreprises de transport touristique. Les associations représentant les transporteurs de personnel se sont crues un moment exclues. L’une des organisations les représentant a même menacé de déclencher une grève de 72h à partir du jeudi 24 mars. Or, elles sont bel et bien ciblées par l’aide publique et pourront à ce titre renseigner la demande via le portail qui sera lancé. Les transporteurs du personnel ont été impactés par la crise sanitaire en raison de la limitation de la jauge à 50% des capacités de transport pendant quelques mois au plus fort de la pandémie.

Conseil de Bank Al-Maghrib: Le choc de l’inflation

La flambée des cours des matières premières fait grimper l’inflation. Un taux de 4,7% est prévu par la banque centrale dont le Conseil s’est réuni hier mardi. Sa composante sous-jacente augmenterait également à 4,7%. Les syndicats qui ont entamé les discussions avec le gouvernement ont déjà alerté sur le renchérissement du coût de la vie et réclament l’amélioration des revenus. Pour l’heure, la banque centrale ne table pas sur une inflation durable. Dès l’année prochaine, elle devrait revenir à 1,9% et sa composante sous-jacente baisser à 2,6%. À l’origine de cette hausse, l’augmentation des cours des produits énergétiques liée à la reprise de la demande et aux inquiétudes entourant l’évolution de l’offre, depuis le déclenchement du conflit en Ukraine ainsi que l’imposition de sanctions contre la Russie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici