Réouverture du passage de Rafah permettant l’entrée de premières aides à Gaza.

0
44

Le passage de Rafah a ouvert ses portes ce samedi, permettant l’entrée de la première aide en provenance d’Égypte à destination de la bande de Gaza, selon les informations diffusées en direct à la télévision égyptienne. Cela marque la fin d’une longue période de fermeture du passage.

Le mouvement Hamas a annoncé que 20 camions d’aide transportant des médicaments, du matériel médical et des quantités limitées de denrées alimentaires sont censés passer par le passage. Malgré cette avancée humanitaire majeure, le Hamas a souligné que cette quantité limitée d’aide ne suffirait pas à améliorer la situation dans la région.

Cette initiative fait suite à une conférence de presse tenue par le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, devant le passage de Rafah un jour avant son ouverture. Au cours de cette conférence, Guterres a évoqué l’existence de conditions qui entravent le départ des camions d’aide vers Gaza. À ce jour, les détails de ces conditions et leur éventuelle implication dans l’évacuation des ressortissants étrangers de Gaza ou le passage des Palestiniens bloqués en Égypte vers la bande de Gaza n’ont pas été divulgués.

Il convient de noter que la réouverture du passage de Rafah a eu lieu quelques heures après l’annonce par le Hamas de la libération de deux ressortissants américains parmi les nombreux otages détenus par le mouvement depuis son attaque contre Israël en octobre.

Le principal aéroport d’El-Arish, situé à proximité du passage, continue de recevoir des avions transportant de l’aide humanitaire en provenance de différents pays et organisations. Jusqu’à présent, un total de 3 000 tonnes de denrées alimentaires et de médicaments ont été acheminées à la ville d’El-Arish.

Cette initiative représente une étape humanitaire majeure pour améliorer la situation des habitants de la bande de Gaza. Nous espérons qu’elle ouvrira la voie à la fourniture de davantage d’aide et contribuera à instaurer la stabilité dans la région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici