Rabat accueille une réunion sur la gestion durable des ressources en eau.

0
74

Un colloque s’est tenu à Rabat le samedi, réunissant des experts et des responsables marocains et étrangers pour discuter du « gestion durable de l’eau vers un modèle innovant et résilient ». L’Association des ingénieurs de l’École Mohammédia a organisé cet événement qui a abordé des solutions pour faire face à la pénurie d’eau.

L’objectif de cet événement, organisé en quatre sessions, est d’échanger des opinions et des expériences sur la planification, la régulation, le financement et la diffusion de la technologie de production. Les discussions ont mis l’accent sur l’utilisation d’eau non conventionnelle à des fins agricoles, industrielles, telles que la désalinisation de l’eau de mer, l’utilisation des eaux usées et la collecte des eaux de pluie.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Abdellatif Miraoui, a souligné l’importance d’intensifier les efforts dans la recherche scientifique pour relever les défis climatiques. Il a insisté sur la nécessité d’utiliser la science et la technologie pour réduire les dommages économiques et sociaux résultant de ces changements.

M.Miraoui a expliqué que l’université marocaine dispose d’un réseau de recherche comprenant plus de 201 professeurs chercheurs et plus de 350 doctorants, ayant publié environ 17 000 articles scientifiques sur la question de l’eau. Il a également annoncé des plans pour créer un institut de recherche dédié à l’eau en collaboration avec les autorités gouvernementales.

De son côté, la présidente de l’Association des ingénieurs de l’École Mohammédia, Nawal Gharmili Sefrioui, a souligné l’importance de la réunion compte tenu de la nécessité urgente de gérer les ressources en eau au Maroc. Elle a exprimé l’engagement de l’association à contribuer en proposant des recommandations pour surmonter les défis actuels dans ce domaine.

Les sessions ont porté sur l’utilisation des ressources en eau traditionnelles, l’évaluation des ressources non conventionnelles, la recherche et le développement, l’innovation, la gouvernance, le financement et les modèles novateurs.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici