Bensaid explore le site archéologique de Mzoura à Larache et découvre son patrimoine historique

0
19

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et des Sports, Mohamed El Mehdi Bensaid, a effectué une visite sur le site archéologique de « Mzoura » dans la province de Larache. Accompagné du gouverneur de la province de Larache, Bouchaib Waissi, ainsi que des responsables régionaux des secteurs du patrimoine et de la culture, cette visite a permis au ministre de découvrir les richesses historiques et patrimoniales du site archéologique de Mzoura. Ce site renferme des spécificités architecturales et historiques nécessitant des recherches scientifiques approfondies.

M. Bensaid a souligné que Mzoura est « un monument unique non seulement en Afrique du Nord, mais également à l’échelle internationale, car il existe très peu de sites similaires dans le monde ». Le ministre a également mis en avant l’importance majeure de ce site sur le plan archéologique et historique, affirmant que le ministère s’engage à restaurer le site et à renforcer les recherches scientifiques sur cette merveille, qui seront menées par l’Institut National des Sciences de l’Archéologie et du Patrimoine. Il a souligné qu’une partie de l’histoire du site reste inconnue, nécessitant le soutien des enseignants et des chercheurs pour en révéler les secrets.

Le ministre a également souligné l’importance de préserver l’esthétique de la région, considérant cette initiative comme une opportunité de relier les monuments historiques au développement local et de promouvoir le concept de tourisme culturel. Il a affirmé que cela contribuerait à revitaliser l’économie locale et à insuffler une dynamique positive dans cette région de la province de Larache.

De son côté, le directeur de l’Institut National des Sciences de l’Archéologie et du Patrimoine, Abdeljalil Bouzougar, a affirmé que « le site revêt une grande importance non seulement pour l’histoire du Maroc, mais aussi pour celle de l’Afrique et de l’humanité ». Il a précisé que le site est composé de deux parties distinctes : les pierres circulaires datant du quatrième et troisième millénaire avant J.C., et la zone centrale appelée « Timelous », datant du cinquième et quatrième siècles avant J.C.

Le chercheur en archéologie a souligné l’importance historique de ce site, notant qu’il témoigne de la continuité de l’activité humaine en ces lieux et de la capacité des anciens habitants à construire des structures telles que des pierres de 4,2 à 5 mètres de hauteur à l’entrée, ainsi qu’un cercle de pierres d’une hauteur de 1,5 mètre.

Il a conclu en expliquant que ce type de construction semble indiquer des motifs sociaux et peut-être même religieux liés aux rituels pratiqués à l’époque.

Le site de Mzoura, situé sur une colline à 54 mètres d’altitude à environ 20 kilomètres au nord-est d’Al Hoceima, est classé comme un « cromlech », avec 167 roches disposées verticalement de différentes tailles et formes, et est le plus grand de son genre en Afrique du Nord, datant de l’âge du Bronze.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici