Agadir célèbre la 19e édition du Festival Timitar sous le signe de la diversité musicale

0
24

La 19e édition du Festival Timitar, célébrée sous le thème « Signes et Cultures », a débuté hier soir à Agadir, réunissant une sélection d’artistes représentant une variété de cultures et de styles musicaux, tous unis par les valeurs de tolérance et de paix.

Fidèle à son identité artistique « Les artistes amazighs accueillent les musiques du monde », ce festival musical, organisé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, rassemble de nombreux artistes renommés de différents horizons. Leur objectif est de partager une passion musicale unique avec les artistes amazighs et le large public d’Agadir.

Lors de la soirée d’ouverture, l’artiste égyptien Hamza Namira a enchanté le public de la capitale du Souss avec une sélection de ses plus belles chansons, reflétant les relations sociales et humaines à travers des mélodies musicales. Il a également revisité des chansons traditionnelles marocaines en les réarrangeant avec des instruments modernes, notamment des classiques comme « Inas Inas » de feu Mohamed Rouicha, « Essiniya » de Nass El Ghiwane, et « Khallili » des Jil Jilala, parmi d’autres, suscitant l’enthousiasme du public présent.

Les visiteurs et le public d’Agadir ont également eu rendez-vous avec le jeune chanteur marocain Zakaria Ghafouli, qui a enflammé la scène de la Place Al Amal avec un mélange de musique marocaine traditionnelle et populaire, intégrant des notes de musique amazighe authentique.

Outre les artistes égyptien et marocain, la soirée d’ouverture a été marquée par des performances de DJ Omary, VJ Glamour, Karim Ledjoaad, ainsi que du groupe Ahwach Talouine.

Non loin de la Place Al Amal, après cinq ans d’absence, l’artiste syrienne Faia Younan est revenue ravir les amateurs de chant poétique au Théâtre en Plein Air, interprétant de magnifiques poèmes arabes dédiés à l’amour, la paix, la coexistence et la liberté.

Avec son style musical unique et son apparence distinctive, le public du Théâtre en Plein Air a également apprécié les performances de l’artiste marocaine Oum, qui a fusionné comme à son habitude la musique hassanie, populaire et les mélodies gnaoua.

Le théâtre a également accueilli des performances 100% féminines avec des artistes telles que Raïssat Tihihit Titrit, Amina Tiwirit, Fatima Tasaajit, et Khadija Atlas, présentant un répertoire varié de cet art amazigh profondément enraciné.

En marge de la cérémonie d’ouverture, le directeur artistique du festival, Ibrahim El Mazned, a déclaré que cette édition est une célébration de la diversité musicale, où les cultures du monde se rencontrent. Il a ajouté que le Festival Timitar est devenu un rendez-vous incontournable sur la scène musicale marocaine et amazighe, attirant des milliers de spectateurs de partout dans le monde pour savourer chaque année la diversité musicale marocaine et internationale.

Il a précisé que la 19e édition réunit plus de 40 artistes et plus de 350 musiciens, répartis sur trois scènes emblématiques d’Agadir : la Place Al Amal, la Place Bijawane et le Théâtre en Plein Air, chacune reflétant un style artistique visant un public spécifique pour satisfaire tous les goûts.

Le Festival Timitar, qui se poursuivra jusqu’au 6 juillet, propose une diversité musicale célébrant les musiques du monde, à travers un éventail artistique mélangeant raï, jazz, pop, fusion, musique électronique et africaine.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici