Bâtiments Menacés d’Effondrement : 18 324 Édifices Réhabilités à Fin 2023

0
30

La ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Fatima Zahra Mansouri, a présenté ce mercredi devant la Chambre des représentants un bilan des interventions visant à traiter les bâtiments menacés d’effondrement. À la fin de l’année 2023, un total de 18 324 édifices avaient été pris en charge.

Lors de son exposé devant la Commission de l’intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville, la ministre a précisé que ces interventions ont permis d’améliorer les conditions de logement de plus de 46 900 familles, sur un total de 75 600 familles concernées, représentant ainsi environ 62 % du nombre total.

Le coût de ces interventions, initiées suite à la signature de plusieurs accords depuis 2012 pour remédier à la situation des bâtiments menaçant ruine, a atteint 8,11 milliards de dirhams, dont 2,275 milliards apportés par le ministère.

Concernant le bilan de l’Agence nationale pour le renouvellement urbain et la réhabilitation des bâtiments menaçant ruine, la ministre a indiqué que l’inventaire total pour l’année 2023 a recensé 57 100 bâtiments à risque, avec une priorité accordée aux médinas. Les expertises menées ont couvert 47 360 édifices.

La ministre a ajouté que l’Agence nationale œuvre à la mise en œuvre des dispositions de la loi 12.94 pour traiter les bâtiments menaçant ruine, adoptant une approche participative, proactive et curative. Un système d’information géographique pour surveiller et contrôler ces bâtiments à l’échelle nationale est également en cours de déploiement.

Le chantier de réformes pour traiter ces bâtiments repose aussi sur une révision de la stratégie adoptée, visant une approche d’intervention plus efficace basée sur des fondements juridiques, institutionnels, financiers et préventifs.

Mme Mansouri a souligné que l’Agence nationale pour le renouvellement urbain et la réhabilitation des bâtiments menaçant ruine est chargée de préparer et de superviser la mise en œuvre des programmes et projets de renouvellement urbain et de réhabilitation des tissus urbains.

La ministre a conclu en annonçant la mise en place d’une nouvelle génération de programmes contractuels au niveau régional pour traiter les situations d’urgence. Le rôle de toutes les commissions provinciales concernées par les problèmes des bâtiments à risque sera également renforcé, conformément à la loi 94.12 relative aux bâtiments menaçant ruine et à l’organisation des opérations de renouvellement urbain.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici