Le Maroc lance la campagne mondiale pour la sécurité routière ‘De New York à Marrakech’ en préparation du Congrès mondial

0
24

Le représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, Omar Hilal, a lancé la campagne mondiale pour la sécurité routière « De New York à Marrakech », dans le cadre des préparatifs pour la tenue du quatrième Congrès mondial sur la sécurité routière, qui se tiendra pour la première fois en Afrique du 18 au 20 février 2025 à Marrakech.

Cette campagne a été inaugurée lors d’une cérémonie de haut niveau organisée à l’Institut international de la paix à New York, sous le slogan « Un parcours sûr et durable pour la mobilité urbaine, de New York à Marrakech », en présence de personnalités éminentes, de hauts responsables des Nations Unies, d’ambassadeurs et de représentants de médias accrédités auprès des Nations Unies.

Dans son allocution, M. Hilal a souligné que le Maroc, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, aspire à faire du quatrième Congrès mondial sur la sécurité routière à Marrakech une tribune pour faire entendre la voix des pays en développement, qui supportent un lourd fardeau en raison des accidents de la route, tant en termes de pertes humaines que d’impact socio-économique.

Il a indiqué que le Maroc, en tant que pays hôte de cette conférence et en collaboration avec les acteurs mondiaux de la sécurité routière, veillera à ce que la Déclaration de Marrakech adoptée à la fin de la conférence soit « forte et orientée vers des actions concrètes ».

Le représentant a également noté que l’Afrique bénéficiera d’une attention particulière lors de cet événement marquant, alors que le continent fait face à des taux élevés de mortalité routière et voit ses systèmes de transport évoluer à un rythme rapide.

Le représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies a souligné que ce congrès mondial, qui rassemblera des dirigeants, des experts, des universitaires, des représentants du secteur privé et des organisations non gouvernementales, vise à accélérer les efforts pour atteindre les objectifs de développement durable, notamment la réduction de moitié du nombre de décès dus aux accidents de la route dans le monde d’ici 2030.

Il a ajouté que le programme de la conférence de Marrakech comprendra des événements préparatoires, une table ronde ministérielle, cinq sessions plénières et 24 sessions parallèles, ainsi qu’un concours d’innovation et un festival cinématographique sur la sécurité routière.

M. Hilal a souligné que la question du financement de la sécurité routière occupera une place importante lors de cet événement, notant que le Maroc accueillera, en collaboration avec l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la sécurité routière, un forum de haut niveau avant la conférence.

En outre, il a rappelé que la sécurité routière est une priorité nationale au Maroc depuis le 18 février 2005, date à laquelle Sa Majesté le Roi Mohammed VI a lancé la première stratégie nationale dans ce domaine.

Il a précisé que la deuxième stratégie pour la sécurité routière, couvrant la période 2017-2026, vise à réduire de 50% le nombre de décès dus aux accidents de la route d’ici 2026, ajoutant que ces efforts ont abouti à la création de l’Agence nationale de sécurité routière en 2018.

Dans le même contexte, le diplomate a mentionné que le Maroc a récemment lancé le programme « Vélo sécurisé », axé sur la sensibilisation, la sécurité routière, l’application de la loi, l’éducation et l’amélioration des infrastructures.

M. Hilal a abordé la décennie d’action pour la sécurité routière (2021-2030), notant des progrès dans la réalisation des objectifs fixés, tout en soulignant la nécessité d’accélérer cet élan.

Dans ce cadre, l’ambassadeur a ajouté que la nouvelle résolution « Améliorer la sécurité routière dans le monde », parrainée par le Royaume du Maroc et adoptée à l’unanimité le 24 juin de l’année en cours avec le soutien de 57 États membres, encourage les pays membres et les parties prenantes à renforcer leur engagement collectif pour accélérer la mise en œuvre du Plan mondial d’action pour la sécurité routière et faire de cette question une priorité politique.

Cet événement a été marqué par la participation de l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la sécurité routière, Jean Todt, du PDG de JCDecaux North America, Jean-Luc Decaux, de la Vice-Présidente de la délégation de l’Union européenne auprès des Nations Unies, Héda Samson, de l’ambassadeur permanent de la Pologne auprès des Nations Unies, Krzysztof Szczerski, du commissaire aux transports de la ville de New York, Ydanis Rodriguez.

Ont également pris part à la réunion Danny Simmons, vice-président d’Alstom, l’activiste américain de la sécurité routière, Jean Reno, les cofondateurs de l’organisation « Street Art for Mankind », Audrey et Thibaut Decker, ainsi que l’artiste japonais « Dragon 76 » et Esra Sergi Bertani, du Bureau des partenariats des Nations Unies.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici