Le Maroc et la Turquie signent des accords de partenariat pour renforcer l’énergie, les minéraux et la géologie

0
25

Le jeudi à Rabat, les ministères de la Transition énergétique et du Développement durable du Royaume du Maroc et de l’Énergie et des Ressources naturelles de la République de Turquie ont signé deux accords de partenariat visant à renforcer la coopération dans les domaines de l’énergie, des minéraux et de la géologie.

Ces accords, signés par la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Laila Benali, et le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles de Turquie, Alp Arslan Bayraktar, ont pour objectif de renforcer la coopération dans les énergies renouvelables, l’hydrogène vert, l’efficacité énergétique, la production et la distribution d’électricité, l’intégration des marchés de l’énergie, les technologies propres, la réduction des émissions de carbone, ainsi que l’exploration des hydrocarbures.

Dans le domaine des minéraux et des sciences de la terre, l’accord prévoit la production de cartes géologiques, l’utilisation de la télédétection, la gestion de bases de données et de systèmes d’information géographique (SIG), l’utilisation de l’intelligence artificielle pour l’évaluation des ressources minérales, la recherche géologique, la gestion post-mine et la surveillance sismique, ainsi que la gestion des minéraux stratégiques et critiques, et les projets communs d’exploration des ressources énergétiques et minérales.

Ces accords posent le cadre d’une coopération renforcée entre les deux pays, visant à développer des partenariats entre les secteurs public et privé, la recherche et le développement, l’assistance technique, le renforcement des capacités, l’échange d’experts et de technologies, le développement de projets communs, ainsi que la coopération entre les agences d’innovation et les organisations de recherche, avec des visites techniques, des ateliers et des séminaires.

Lors de la cérémonie de signature, les deux responsables ont salué la qualité des relations fructueuses entre les deux pays, qui ont connu un développement significatif au cours des deux dernières décennies sous la direction de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, et de Son Excellence le Président Recep Tayyip Erdoğan.

Ce développement s’est manifesté à travers de nombreux accords diplomatiques et commerciaux, ainsi que par l’échange d’expériences et d’expertises dans plusieurs secteurs vitaux et intégrés. Ces efforts visent à établir une coopération bilatérale forte et à créer une dynamique régionale ambitieuse et renouvelée pour les deux pays.

Le ministre turc a souligné qu’il existe « de nombreuses opportunités et potentialités de coopération dans les domaines de l’énergie et des minéraux entre nos deux pays », tout en louant les relations historiques et économiques entre eux.

La ministre Benali a également indiqué que cette rencontre était l’occasion d’examiner les défis communs auxquels font face le Maroc et la Turquie, ainsi que les perspectives de développement et les aspirations communes dans des domaines tels que les énergies renouvelables, les minéraux et le gaz naturel.

Elle a précisé que le premier accord signé avec la Turquie donnera un nouvel élan à la coopération bilatérale dans le domaine de l’énergie et des énergies renouvelables, tandis que le deuxième accord encouragera les investissements publics et privés au Maroc et en Turquie dans les secteurs des minéraux et de l’exploitation minière.

Elle a ajouté : « Nous avons constitué une équipe qui se concentrera sur le développement de projets concrets au cours des prochains mois, y compris des investissements et des acquisitions énergétiques visant à réduire les factures énergétiques dans nos deux pays ».

La visite d’Alp Arslan Bayraktar s’inscrit dans le cadre de la consultation et de la coordination continues entre le Royaume du Maroc et la République de Turquie, visant à renforcer les relations bilatérales dans divers domaines en explorant de nouvelles opportunités de coopération et en encourageant les investissements mutuels.

La cérémonie de signature a été marquée par la présence de l’ambassadeur turc au Royaume du Maroc. Du côté marocain, des représentants du ministère de la Transition énergétique et du Développement durable, de l’Office national des hydrocarbures et des mines, de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable, de l’Agence marocaine pour l’énergie durable, de l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique, ainsi que de l’Institut de recherche sur l’énergie solaire et les nouvelles énergies étaient présents.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici